Les tablettes tactiles devenant de plus en plus populaires, les inquiétudes face à la fermeture de leurs systèmes d'exploitation et de leurs applications sont de plus en plus grandes. L'Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres lance donc un concours visant à promouvoir le libre sur les tablettes.

Le succès d’Android le démontre chaque jour : les systèmes ouverts sont très prisés par les possesseurs de smartphones ou de tablettes tactiles. Canonical, par la voix de son PDG Mark Shuttleworth, a ainsi expliqué que l’interface Unity, qui remplace Gnome dans la dernière version d’Ubuntu, a été conçue pour être utilisable sur tous types d’appareils.

Mais ce qui fait le succès des smartphones ou des tablettes, ce sont aussi leurs boutiques d’applications. Canonical en est d’ailleurs conscient puisque Shuttleworth a appelé les développeurs à s’engager pour sa plateforme lors de l’Ubuntu Developer Summit et à développer des applications open-source.

Une initiative lancée par l’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (AFUL) va également dans ce sens. L’AFUL lance un jeu concours intitulé AFULTab dont l’objectif est de faire fonctionner les tablettes disponibles sur le marché uniquement avec des logiciels libres.

L’AFUL lance ce concours notamment pour « faire la démonstration qu’il est possible, en un temps record, de proposer une tablette dont l’ensemble des logiciels, système et applicatifs est sous licence libre et dont le périmètre fonctionnel est compatible avec un usage en entreprise ou un usage de loisirs« .

Pour y participer, il suffit de s’inscrire avant le 16 décembre et de livrer son travail avant le 1er mai 2012. Pour ceux qui n’auraient pas les moyens d’acheter une tablette pour faire la démonstration de leur travail, un financement par des mécènes est envisagé. De quoi redonner espoir aux libristes qui pouvaient se désespérer devant la fermeture progressive des systèmes mobiles .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés