Apple est connu pour avoir une emprise importante sur les contenus diffusés sur ses boutiques en ligne que sont iTunes et l'App Store. Soucieuse de contrôler son image de marque, l'entreprise américaine veut aussi préserver sa réputation jusque chez le client, chez lui. Apple interdit ainsi de graver certains termes sur un appareil acheté.

De toutes les entreprises de la Silicon Valley et d’ailleurs, Apple est sans doute l’une des plus attachées à sa réputation. Grâce à un écosystème soumis à un strict verrouillage, la firme de Cupertino peut ainsi s’assurer qu’aucun produit ne vient entacher son image, en établissant un contrôle permanent sur les contenus qui arrivent sur iTunes et l’App Store.

Nous l’avons ainsi vu en 2008, avec le bannissement de la bande dessinée Murderdrome. Jugée trop violente par la firme américaine, elle a été retirée sans ménagement puisque même le logiciel servant à lire ces BDs, Comic Reader, a été rejeté. Comme tous ses clients doivent passer par ses boutiques, Apple peut donc décider souverainement si un contenu est adapté ou s’il faut l’interdire pour sauvegarder la morale publique.

Le désir d’Apple de préserver son image familiale ne se limite pas au contrôle des applications et des contenus disponibles sur l’App Store ou iTunes. La marque à la pomme juge aussi ce qui n’est pas bon pour le client, même lorsqu’il est chez lui avec ses propres produits. C’est ce qu’a remarqué Loig sur Twitter, en voulant profiter de la gravure gratuite offerte par Apple pour personnaliser un appareil.

En voulant inscrire « Fuck Apple » au dos de son iPod, Loig a constaté un message d’avertissement lui indiquant que son message est « inapproprié« . À la vue de ce message, nous avons testé d’autres expressions sur le site et remarqué que des termes aussi bien anglais que français, comme « cunt« , « salope » ou « merde » ne passent pas. En revanche, « idiot« , « abruti » ou « crétin » sont acceptés par Apple.

Il n’est donc pas possible de faire un message positif, mais grossier comme « Putain, j’adore Apple« . « Après avoir sélectionné votre iPod ou iPad, une page s’affiche dans laquelle vous pouvez ajouter un message personnalisé : un nom, un  » Je t’aime  » ou un  » Joyeux anniversaire « . Tout est possible » promet pourtant le service.

Tout est en effet possible, tant que cela correspond à la politique d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés