Jeudi, nous révélions que la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) avait laissé apparente l’adresse IP d’un internaute dans son bilan d’activité distribué à toute la presse, et diffusé sur son site internet. Peu de temps après la publication de notre article, et bien qu’elle ait osé prétendre par le passé que l’adresse IP n’était pas une donnée personnelle, l’Hadopi mettait à jour son fichier pour cacher l’information. Ou pas.

Sur son blog, Korben a démontré avec une redoutable efficacité que le masquage mis en place dans le fichier PDF était totalement inopérant, puisqu’il suffit d’utiliser le logiciel Inkscape pour découvrir ce qui se cache derrière les blocs noircis. Le problème est pourtant connu, et c’est d’ailleurs avec le même type d’astuce que nous avions découvert l’accord secret entre Universal Music et un FAI britannique.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos