Dans une lettre interne, Jerry Yang annonce à ses collaborateurs être en train d'évaluer Yahoo afin de mieux répondre à des sollicitations de rachat. Si rien n'est, à priori, encore décidé, cela pourrait être l'option privilégiée par l'entreprise qui n'a toujours pas de PDG pour succéder à Carol Bartz.

Dans une lettre interne, Jerry Yang, co-fondateur de Yahoo indique être en relation avec la banque Allen & Company afin de mesurer la valeur actuelle de Yahoo. Yang précise avoir entamé cette démarche après avoir reçu des « demandes de renseignements » de plusieurs acheteurs potentiels. Il veut donc prendre le temps pour sélectionner la meilleure option pour l’entreprise.

Cette révélation tombe au moment où Yahoo n’a plus de PDG, Carol Bartz ayant été débarquée début septembre. Comme nous le disions, le rachat était l’une des option s’offrant à la firme après cette décision. Depuis, AOL s’est dit intéressé par une fusion entre les deux anciens géants. Mais cette évaluation peut également être l’occasion pour Yahoo d’être mieux armée avant d’aller voir de nouveaux investisseurs.

Utilisé par 680 millions d’internautes et toujours leader de l’affichage publicitaire, comme l’a rappelé Jerry Yang dans cette même lettre, il est sûr que Yahoo intéressera beaucoup d’acquéreurs si jamais la vente était l’option retenue. Aujourd’hui valorisée 18 milliards de dollars au Nasdaq (environ 13 milliards d’euros), nombreux sont les fonds d’investissement ou les entreprises qui pourraient vouloir en devenir propriétaire.

Photo CC Yodel Andecdotal

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés