Le récent limogeage de Carol Bartz suite aux difficultés rencontrées par Yahoo va obliger le portail Internet à revoir en profondeur sa stratégie. Plusieurs options se dégagent, dont l'une pourrait entraîner la perte d'identité du groupe. AOL aurait entamé des discussions avec Yahoo en vue d'une fusion.

Dans quelles eaux va naviguer Yahoo, maintenant que le conseil d’administration a décidé de se passer des services de Carol Bartz ? Alors que l’action du groupe a rebondi de 6 % quelques temps après l’éviction de la PDG, l’avenir de Yahoo est plus que jamais incertain. Plusieurs options s’offrent à l’entreprise, mais toutes imposent des efforts importants pour rester dans la course.

Pour Bloomberg, il faut envisager une hypothèse supplémentaire : la fusion de Yahoo avec une autre entreprise pour se relancer auprès des internautes. Une piste d’autant plus crédible dans la mesure où, selon des sources proches du dossier, AOL serait sur les rangs. Le directeur exécutif d’AOL, Tim Artmstrong, aurait évoqué cette possibilité avec des représentants de Yahoo, afin de déterminer si un mariage entre les deux firmes est réalisable.

Ce n’est pas la première fois qu’un rapprochement entre Yahoo et AOL est examiné. À la fin de l’année 2010, la société spécialisée dans les services Internet avait étudié cette option. Les discussions avaient finalement abouti à rien. À l’époque, AOL était réticent de se séparer de son métier dans le bas débit, en déclin, tandis que Yahoo avait signifié son désintérêt pour cette activité.

Neuf mois plus tard, la donne a certainement changé. Le départ de Carol Bartz et les difficultés auxquelles fait face Yahoo vont peut-être inciter le portail américain à revoir sa position envers AOL. Reste que la valorisation de ce dernier est bien faible par rapport à celle de Yahoo : 1,6 milliard de dollars contre 18,2 milliards. Pas sûr que Yahoo soit intéressé par AOL pour prendre un nouveau départ.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés