Alors qu'Orange travaille depuis longtemps sur la technologie sans contact NFC, l'entreprise voit d'un mauvais oeil l'arrivée de Google dans ce domaine avec Google Wallet et réclame désormais un standard. La puissance marketing de Google et d'Apple, dont les rumeurs disent qu'ils intégreraient le NFC dans leur prochain téléphone, laisse cependant peu de chance à l'opérateur pour imposer sa vision.

L’actualité est riche pour le NFC en ce moment. Cette technologie sans contact permettant le transfert sécurisé de données est au coeur de Google Wallet présenté ce mardi en partenariat avec Mastercard et commence à être implanté dans beaucoup d’appareils, Samsung Nexus S en tête.

L’intérêt de Google pour le paiement sans contact ravit Orange UK qui, par la voix de Jason Rees, directeur de la division Mobile Payments & Ticketing, a confié à Techradar être satisfait des récents efforts de la firme de Mountain View.

Néanmoins, il émet quelques réserves sur la réaction des consommateurs. L’opérateur ayant lui-même développé plusieurs projets dans le domaine du NFC (notamment une carte SIM embarquant une puce NFC), il n’est donc pas étonnant de l’entendre dire que « la multiplication des acteurs peut apporter davantage de confusion » et réclame un standard NFC.

Certes le système de Google demande que le téléphone soit lui-même équipé d’une puce NFC, là où celui d’Orange permet de le transporter d’un téléphone à l’autre, mais les mobiles dotés de cette technologie devraient être de plus en plus nombreux dans les prochains mois. Les rumeurs parlent même d’une puce NFC sur le prochain iPhone, mais là aussi avec une norme propriétaire.

Les différents projets s’étant lancés chacun de leur côté, sans concertation, il y a fort à parier que celui qui arrivera à s’imposer par le marketing sera le standard d’usage. Espérons que le consommateur bénéficie, à ce moment là, du meilleur produit possible. Google a pris la tête de la course, mais Apple est capable de déployer une stratégie marketing telle qu’elle peut repasser devant, comme sur la téléphonie, la musique numérique, les tablettes… Orange a de quoi grincer des dents.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés