A l'instar d'Apple, Microsoft annonce qu'il touchera 30% des revenus de la vente d'applications sur l'app store de Windows 8, complétant ainsi les annonces faites lors de la Build.

En présentant Windows 8 lors de la conférence Build, Microsoft en avait également profité pour présenter son Windows App Store et notamment la façon dont les développeurs pouvaient lui soumettre une application et comment elle serait affichée et mise en avant dans la boutique, qu’elle ait été développée spécifiquement pour Windows 8 ou non.

Nous en savons désormais davantage sur le modèle économique derrière ce canal de vente, en particulier sur la répartition des revenus entre Microsoft et les développeurs. L’entreprise a, en effet, annoncé qu’elle touchera 30 % du prix de vente des logiciels, les 70 % restants revenant aux développeurs, reprenant ainsi les conditions mises en place par Apple et Google dans leurs propres boutiques.

Le Windows App Store sera, d’ailleurs, la seule source d’applications pour les utilisateurs de tablettes, qui ne pourront pas utiliser la version « classique » du système et devront obligatoirement s’adapter à Metro, l’interface tactile de l’OS, et aux applications spécialement développées pour elle. Un léger retour en arrière par rapport à l’annonce faite lors de la Build d’une compatibilité totale du système sans distinction d’appareil…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés