Nintendo a reconnu avoir utilisé des images issues des versions PS3 et Xbox 360 de certains jeux pour donner une idée de la puissance de sa nouvelle console de salon, la Wii U. L'entreprise japonaise veut néanmoins rassurer, en indiquant que la console est bien capable d'afficher la haute définition (1080p) et que tout dépendra des développeurs.

C’est une information qui est passée relativement inaperçue, mais qui pourrait troubler quelque peu les aficionados de Nintendo. Dans un entretien accordé à GameTrailers, le président de Nintendo Amérique a reconnu que l’entreprise s’est appuyée sur les graphismes des versions PS3 et Xbox 360 de certains jeux pour donner un aperçu de la puissance de sa nouvelle console de salon, la Wii U.

« Nous parlons d’une console qui sortira dans plus d’un an » a expliqué Reggie Fils-Aime, cité par The Register. Selon lui, l’utilisation des versions concurrentes n’est pas un souci dans la mesure où la prochaine console de Nintendo sera capable d’afficher des graphismes en haute définition (jusqu’à 1080p). Puisque Nintendo ne peut montrer les capacités HD de la Wii U, Nintendo montre les graphismes des jeux sur les autres plates-formes.

En définitive, tout repose sur les développeurs. Nintendo va livrer une console pouvant gérer des graphismes en haute définition, c’est donc aux studios de faire en sorte que les versions Wii U des jeux soient aussi impressionnantes que les versions PS3 et Xbox 360. Nintendo, pour sa part, se concentrera sur ses propres licences. Mais l’enjeu de la haute définition est-il vraiment essentiel pour Nintendo ?

Contrairement à Sony et Microsoft, Nintendo ne s’est pas engouffré dans la bataille de la puissance et de la haute définition. Sa dernière console en est la preuve la plus éclatante. Le couple Wiimote + Nunchuck a permis à l’entreprise d’emprunter une autre voie et d’éviter un affrontement direct avec la concurrence. Son succès commercial est indéniable, au point que Sony et Microsoft ont fini par sortir des systèmes similaires.

La Wii U, bien qu’elle suive naturellement les évolutions de la technologie, veut manifestement réitérer ce succès. Sa manette intègre un écran tactile de 6,2 pouces, dont on imagine aisément qu’il permettra au joueur d’explorer une autre façon de jouer. Reste à savoir si l’apparition de la haute définition sera suffisante pour séduire les joueurs « purs et durs », qui ont pu s’éloigner de Nintendo et de sa politique à destination des joueurs occasionnels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés