Le premier forfait social mobile a été labellisé par le gouvernement. Mis au point par la société Call In Europe, il propose aux allocataires du RSA un forfait à 9,90 euros par mois. Les abonnés peuvent accéder à 50 minutes de communication et 50 SMS.

Le tarif social mobile arrive. Deux mois après la convention signée par les opérateurs, le gouvernement a labellisé mercredi un premier forfait à destination des plus démunis. Mise au point par Call In Europe, un opérateur mobile virtuel utilisant le réseau de SFR, l’offre baptisée Eco50RSA propose 50 minutes de communication et 50 SMS pour 9,90 euros par mois.

Les allocataires du RSA peuvent bénéficier de plusieurs aménagements : gratuité des frais d’accès aux services (sous présentation d’un justificatif à envoyer) ; limitation des factures à 15 euros par mois maximum (au-delà, l’émission d’appels et de SMS sera bloquée) ; limitation des usages les plus chers (communications vers et depuis l’étranger, data mobile) ; dès que le seuil de 10 euros de consommation est dépassée, un mail est envoyé.

Pour demander le label tarif social mobile, un opérateur doit proposer au minimum 40 minutes de communication et 40 SMS par mois, avec un tarif maximum de 10 euros quel que soit le type de forfait sélectionné (postpayé, forfait bloqué, carte prépayée ou tarification au volume). Les consommateurs ne doivent ni s’engager dans la durée ni payer des frais d’activation ou de résiliation.

Le hors-forfait doit également être limité à 5 euros. Au-delà, la communication sera coupée par l’opérateur. Les abonnés allocataires du RSA pourront néanmoins demander le déblocage. D’autres offres devraient apparaître dans les prochaines semaines, puisque la convention impose aux opérateurs de proposer une offre dans les six mois suivant la signature.

Hormis Call In Europe, les signataires sont Orange, SFR, Bouygues Télécom, Oméa Télécom, Transatel, Coriolis Télécom, Auchan Télécom et NRJ Mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés