Publié par Julien L., le Vendredi 22 Avril 2011

Google condamné pour avoir utilisé Linux

Un utilisateur peut également être condamné pour avoir utilisé un système violant un brevet. Aux Etats-Unis, un jury populaire a condamné Google à verser 5 millions de dollars de dommages et intérêts à Bedrock Computer Technologies. Celui-ci suspecte plusieurs versions du noyaux Linux d'avoir enfreint un de ses brevets. Dans cette affaire, Google n'a fait qu'utiliser le système d'exploitation.

L'utilisation de logiciels libres peut être une source de problèmes insoupçonnés. C'est sans doute ce qu'a dû se dire Google après sa condamnation par un jury texan. La firme de Mountain View était poursuivie par Bedrock Computer Technologies, une société affirmant que plusieurs versions du noyau Linux violent un brevet portant sur une technologie de recherche.

D'après le site CIO, la plainte a été déposée en juin 2009. Elle vise en particulier les versions 2.4.22.x à 2.6.31.x du noyau Linux. Selon Bedrock Computer Technologies, la communauté du logiciel libre a enfreint son brevet portant sur "un système de recherche et de récupération qui permet aux enregistrements d'expirer et de ne pas être intégrés dans les résultats d'une recherche".

Condamné à 5 millions de dommages et intérêts, Google envisage de faire appel. Pour l'entreprise, cette affaire illustre le temps perdu et l'argent dépensé à défendre de vieux systèmes éculés, au lieu d'investir dans les nouvelles technologies pour les utilisateurs et dans la création d'emplois. D'autant que d'autres entreprises pourraient être concernées.

La plainte de Bedrock Computer Technologies cite d'autres entreprises américaines réputées, comme Yahoo, MySpace, Amazon, PayPal, Match.com ou encore AOL. Au regard de la lourdeur de la condamnation, d'autres entreprises pourraient être incitées à chercher un accord à l'amiable avec Bedrock Computer Technologies. Il serait toujours question d'argent, mais à un montant bien moins élevé que les 5 millions de dollars.

Selon Florian Mueller, "en vertu du droit des brevets, un détenteur peut cibler les revendeurs mais également les utilisateurs. La compagnie se serait ainsi intéressée à plusieurs utilisateurs de Linux, dont des clients de Red Hat", ce qui explique pourquoi Red Hat a cherché à obtenir l'invalidation du brevet en 2009. Google, en tant qu'utilisateur régulier de Linux, était condamné. d'avance.

Publié par Julien L., le 22 Avril 2011 à 16h45
 
29
Commentaires à propos de «Google condamné pour avoir utilisé Linux»
Inscrit le 01/03/2011
4 messages publiés
Encore une entreprise parasite qui ne va vivre que par des procès plus que limite. Pfeuu.
Inscrit le 21/02/2011
27 messages publiés
C'est minable, mi-nable!!
Attaquer une entreprise qui fait de gros bénéfice sur un brevet, d'accord !
Et d'ailleurs je serai assez pour éplucher le code source "made in" Micro$oft ou
App£e pour voir s'il y a des morceaux de GPL ou autre non déclarés.

Mais attaquer le monde Open Source c'est minable.
Je méprisais SCO, et maintenant je méprise Bedrock Computer Technologies.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
dans le résumé de l article : "Celui ( çi) suspecte "
[message édité par speed le 22/04/2011 à 17:06 ]
Inscrit le 20/02/2009
959 messages publiés
Le monde du logiciel devient de plus en plus sympa, et l'idée d'attaquer les utilisateurs peut parfaitement être transposé à tout. Heureusement que l'on n'a pas d'arriéré à payer pour les Dual Shock 1 et 2.
Inscrit le 21/07/2010
682 messages publiés
Bedrock Computer Technologies qui est tout simplement absent du net...jusqu'à aujourd'hui, personne n'en a entendu parler. Dans un moteur de recherche, on tombe direct sur les actu correspondant au procès.

C'est marrant, dès qu'il y a du fric à se faire sur les brevets, on découvre des sociétés inconnues dont personne n'a rien eu à foutre jusque là.
[message édité par eax13 le 22/04/2011 à 17:19 ]
Inscrit le 13/05/2007
153 messages publiés
Bedrock Computer Technologies qui est tout simplement absent du net...jusqu'à aujourd'hui, personne n'en a entendu parler. Dans un moteur de recherche, on tombe direct sur les actu correspondant au procès.

C'est marrant, dès qu'il y a du fric à se faire sur les brevets, on découvre des sociétés inconnues dont personne n'a rien eu à foutre jusque là.


Et je ne serais pas étonné de découvrire qu'il s'agit d'une société financée par (ou fondé par un ancien emplayé de) Microsoft, Oracle ou autre mafieux.
Inscrit le 20/09/2009
6568 messages publiés
Utiliser un logiciel libre est un risque uniquement dans le pays qui reconnait un truc aussi débile que les brevets logiciels.

http://www.april.org...evets-logiciels

Puis-je suggérer à Google de quitter les USA ?
Inscrit le 26/04/2005
367 messages publiés
Moi je propose que celui qui a inventé la date limite de consommation porte plainte aussi contre tout le monde. Comme ça seulement ceux qui paient ne seront pas intoxiqués par un produit périmé.
Inscrit le 17/03/2008
2830 messages publiés
ce que je ne comprends pas, c'est que même aux US il n'y a pas l'exception de trivialité et/ou de prior-art ?

Si oui, le brevet est invalide de fait....

M'enfin, chez nous comme la-bas, la racine du problème viens du fait que l'office d'enregistrement des brevets gagne de l'argent sur tout brevet déposé, mais n'en perds pas si le brevet est plus tard déclaré invalide.
Du coup ils ont tout intérêts à accepter de breveter tout et n'importe quoi... puisqu'ils ne subissent pas les conséquences de leur absence de travail d'investigation préalable, et reporte sur le contribuable (via la justice) la charge de prouver cette invalidité.

Si l'office des brevet prenais une prune à chaque fois qu'un brevet est déclaré invalide, peut-être qu'ils se pencheraient plus sur les brevets qu'ils acceptent....

(Et ça n'a rien a voir avec le coté brevet logiciel/pas logiciel)
[message édité par obcd le 22/04/2011 à 17:49 ]
Inscrit le 20/03/2009
1173 messages publiés
primo, red hat a chercher a faire invalidé ce brevet, donc le problème était connu. pas par nous, on s'en fout, mais les entreprises concernées emploient des gens exprès pour ça. à partir de là, soit google a sciemment pris le risque d'être attaqué, soir des employés n'ont pas fait leur boulot.
secondo, que-ce que vos commentaires sur crosoft viennent faire là dedans?????
tertio, c'est google qui est attaqué, pas du tout le "monde du libre".
et quarto, certains ici confondent encore libre et open source.
Inscrit le 02/07/2008
1320 messages publiés
zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

primo, red hat a chercher a faire invalidé ce brevet, donc le problème était connu. pas par nous, on s'en fout, mais les entreprises concernées emploient des gens exprès pour ça. à partir de là, soit google a sciemment pris le risque d'être attaqué, soir des employés n'ont pas fait leur boulot.

Si Google a pris sciemment le risque d'être attaqué pour un brevet débile déposé par une boîte mafieuse, c'est peut-être parce qu'ils ne s'attendaient pas à un tel jugement, surtout venant de la part d'un jury populaire. Mais peut-être le fait qu'ils soient texans et techniquement incultes y est pour quelque chose, leur QI d'huître aussi sûrement pour avoir osé prononcé un tel jugement...

zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

secondo, que-ce que vos commentaires sur crosoft viennent faire là dedans?????

Ils sont à côté de la plaque, puisque Microsoft est justement une cible de cette boîte de parasites.

zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

tertio, c'est google qui est attaqué, pas du tout le "monde du libre".

C'est Linux à travers Google, ici, qui est attaqué, faut lire l'article, et encore pire : ses utilisateurs !

zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

et quarto, certains ici confondent encore libre et open source.

Franchement, si ton seul intérêt ici est de jouer sur les mots...
Inscrit le 22/02/2009
2242 messages publiés
Le problème c'est surtout le jury populaire, un jury de vieux texans qui ont vu plus de vachs et d'armes à feu que d'ordinateurs dans leur vie et doivent tout à coup décider de l'issue d'un procès d'envergure. Dire que Sarko veut étendre le recours aux jurys populaires en France... on est pas sortis de l'auberge !
Inscrit le 13/05/2007
153 messages publiés
yenda, le 22/04/2011 - 19:02
Le problème c'est surtout le jury populaire, un jury de vieux texans qui ont vu plus de vachs et d'armes à feu que d'ordinateurs dans leur vie et doivent tout à coup décider de l'issue d'un procès d'envergure. Dire que Sarko veut étendre le recours aux jurys populaires en France... on est pas sortis de l'auberge !


Surtout que si les avocats de l'accusation ont dit au juré "C'est du libre, un truc de communistes", toute chance de se défense est perdu.
Inscrit le 07/07/2006
148 messages publiés
Surtout que si les avocats de l'accusation ont dit au juré "C'est du libre, un truc de communistes", toute chance de se défense est perdu.

Hello
C'est sur, associer "Libre" et "communistes" dans la même phrase, il faut être un vieux con texan pour ne pas y voir, au minimum, une subtile contradiction.
[message édité par ulysse666 le 25/04/2011 à 20:01 ]
Inscrit le 19/09/2009
377 messages publiés
zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

- primo, red hat a chercher a faire invalidé ce brevet, donc le problème était connu. pas par nous, on s'en fout, mais les entreprises concernées emploient des gens exprès pour ça.


Des brevets débiles, y en a des tonnes. Exemple : le clic de souris.
Le probleme ici c'est qu'un brevet debile ait été validé en justice.

zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

tertio, c'est google qui est attaqué, pas du tout le "monde du libre".


Si c'est le monde du libre qui est attaqué, puisque le tribunal juge que certaines versions de linux viole des brevets logiciels.

zorro3364, le 22/04/2011 - 18:54

et quarto, certains ici confondent encore libre et open source


Bof, c'est la meme chose a quelques virgules pres. Darwin etait le seul contre exemple mais depuis sa version 2.0, ce n'est plus le cas.
Inscrit le 10/10/2009
281 messages publiés
ET LA PREUVE DANS TOUT CA ?

"SELON" La société X le libre A ...
La société en a t elle apporté la preuve dans sa plainte ?

Quand aux jury populaires dans un "débat technique" et avec les effets de manches des avocats ...

@ Zorro ... as tu demandé une licence d'exploitation de ton pseudo a Walt Disney ? Je les appel pour voir s'ils t'accordent une licence ?

Sinon effectivement des société financent des employés et donc elles sont en droit de ...

MAIS, il ne faut oublier qu'un des souci majeur sont aussi les brevets, et l'organisation internationale en la matière ou tous les pays ne sont pas signataires, que les dépôts sont accepté n'importe comment, comme un brevet pour la roue en australie, et ce du moment qu'on paye, qu'a ce propos il faut être riche pour déposer et défendre ses créations etc.
Dois je aussi parler des magouille dans les offices des brevets ! et ce depuis plus de 150 ans ! Des magouilles ou les plus riches se sont emparer des idées des autres en graissant la patte de membre des offices de brevets ...

Qui a dit que le libre ne pouvais pas déposer dans ce cas des "brevets" ! Idem pour l'opensource ! Mais il faut payer et cher ! alors que c'est open et "libre/gratuit"
N'oublie pas aussi que nombre de proprio ne se privent pas de piller le libre ! Et qu'en la matière il y a plus de vols de brevets etc dans le monde du proprio
Inscrit le 30/07/2008
105 messages publiés
Oui... C'est vrai que le site de cette "société" Bedrock machin truc ... semble introuvable sur le net. Il serait temps d'enrayer ce parasitisme !
Inscrit le 29/04/2009
1495 messages publiés
- Le brevetage des logiciels parasite & bloque tout progrés en informatique !Heureusement que l'art.52 de la Convention de Munich (1973 ) nou préserve de tels problèmes à l'intérieur de la CEE ... On apprécie d'avoir échappé belle , quand les Ricains ont fait pression , entre 2003 & 2005 , pour essayer nous imposer ce modèle foureux ! Dieu merci ; l'EU s'est ressaisie à temps !
- L'argent-roi leur crée des problèmes entre eux : laissez-moi rire un peu ... Au pays de Stallman ; le Libre rencontre plus de problème que chez nous ! BCT ne pourrait se permettre, de tels agissements, chez nous ...
Inscrit le 23/04/2011
1 messages publiés
D'après le site CIO, la plainte a été déposée en juin 2009. Elle vise en particulier les versions 2.4.22.x à 2.6.31.x du noyau Linux.

bash-4.0$ uname -a
Linux desktop 2.6.35.3-17.1
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
A les texans , pas pour rien qu'ils ont choisi cette etat , Ils ressemble bien a leur troupeau de boeuf.

alors je resume , avant toute utilisation d'un programme quelquonc , veuiller decompiler le code puis demander aux multiple codeur si ils ont bien tous les droit sur le code ou si il l'ont fait avec le petite main, et verifier avec les different organisme des brevets si vraiment ils avais les droits

A mon avis , le boulliet, le papier et un crayon sont plus rapide
ALLER les gars , ont a des arbres a couper !!!
Inscrit le 23/07/2010
106 messages publiés
Clairement, cette histoire va finir rapidement.
Google fera appel, car en acceptant une telle condamnation, ce serai la porte ouverte au rackett des patent troll

Cela-dit, c'est un jury populaire donc c'est certainement un truc obscur qui n'a pas de fondement sur la realite technique de l'affaire... Pourquoi un jugement au Texas, et pas en cours federal? Certainement car un petit juge du Texas avait envie de ce faire mousse...

Bref, encore un faux proces qui va couter cher en frais d'avocat...
Inscrit le 23/10/2010
238 messages publiés
Baltyre, le 22/04/2011 - 19:12

Bof, c'est la meme chose a quelques virgules pres. Darwin etait le seul contre exemple mais depuis sa version 2.0, ce n'est plus le cas.


Non non non, rien à voir. Open-source signifie que les sources sont dispo. Mais pas forcément dispo pour tout le monde (peut-être seulement pour ceux qui les payent), et ne garantit en rien les libertés offertes par une licence libre. Le libre est open-source, mais l'open source n'est pas forcément libre.
Inscrit le 24/04/2007
3022 messages publiés
flaxe, le 23/04/2011 - 14:31
Non non non, rien à voir. Open-source signifie que les sources sont dispo. Mais pas forcément dispo pour tout le monde (peut-être seulement pour ceux qui les payent), et ne garantit en rien les libertés offertes par une licence libre.

Et oui, mesdames et messieurs, voila un brillant ignorant qui nous illumine par ses erreurs !
Cadeau pour toi :
http://opensource.org/docs/osd
Inscrit le 20/09/2010
203 messages publiés
pr se faire du fric, kess kon frait ps !
Inscrit le 20/09/2010
203 messages publiés
flaxe, le 23/04/2011 - 14:31
Baltyre, le 22/04/2011 - 19:12

Bof, c'est la meme chose a quelques virgules pres. Darwin etait le seul contre exemple mais depuis sa version 2.0, ce n'est plus le cas.


Non non non, rien à voir. Open-source signifie que les sources sont dispo. Mais pas forcément dispo pour tout le monde (peut-être seulement pour ceux qui les payent), et ne garantit en rien les libertés offertes par une licence libre. Le libre est open-source, mais l'open source n'est pas forcément libre.


sè taussi lerreur de google visiblement
Inscrit le 20/09/2009
6568 messages publiés
Pour info, le noyau Linux n'est pas juste "open source", c'est un logiciel libre.
http://www.gnu.org/p...free-sw.fr.html
http://fr.wikipedia..../Logiciel_libre

Mais contrairement à ce que dit l'article, aux USA, ce n'est pas "l'utilisation de logiciels libres qui peut être une source de problèmes insoupçonnés", mais c'est l'utilisation et le développement de n'importe quel logiciel, qu'il soit libre ou propriétaire/ privateur .

Le brevet américain de Bedrock Computer Technologies permet à cette société de porter plainte contre tous ceux qui ont "un système de recherche et de récupération qui permet aux enregistrements d'expirer et de ne pas être intégrés dans les résultats d'une recherche".
Inscrit le 07/07/2006
148 messages publiés
Surtout que si les avocats de l'accusation ont dit au juré "C'est du libre, un truc de communistes", toute chance de se défense est perdu.

Hello
C'est sur, associer "Libre" et "communistes" dans la même phrase, il faut être un vieux con texan pour ne pas y voir, au minimum, une subtile contradiction.
Inscrit le 12/03/2009
42 messages publiés
Je crois que vous avez raté un truc : Avec la débilité actuelle des brevets, il se monte des société financières qui rachètent des "portefeuilles" de brevets dans l'unique but de faire du fric avec. Non seulement ils n'ont rien a f..tre de l'Open-source, mais avec ce genre d'objectifs, ce n'est même pas la peine de commencer à discuter en l'absence de son avocat.

Ceci dit, on a bien vu dans un documentaire passé sur Arte que une société bien connue chez nous comme Loreal ne dépose que très peu de brevets dans l'objectif "de protéger leur inventions pour investir dans l'innovation" et beaucoup dès qu'un concurrent sort un produit pour bloquer son développement futur.

Les US n'ont pas le monopole de la débilité, même si nous sommes un peu en arrière.
Inscrit le 18/06/2011
1 messages publiés
1° Puis je breveter la connérie des Texans ?
2° Qui detient le brevet de l'idée de brevet ?
3° En Maths losrqu'une idée est conne on la démontre par réduction à l'absurde. En politique et en affaires cela ne marche pas. Cherchez l'erreur.
[message édité par CTM le 18/06/2011 à 18:29 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Avril 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8