Après Deezer et Spotify, c'est au tour de Jamendo d'arriver sur mobile. La plate-forme de musique libre a lancé trois applications sur iOS, Android et Blackberry. Disponible gratuitement et libérée de toute publicité, l'application permet d'accéder en streaming à 300 000 titres sous licence libre.

Le service de musique libre poursuit son développement. Un an après avoir trouvé son repreneur, Jamendo se déploie sur les téléphones mobiles. La plate-forme a annoncé ce lundi le lancement de trois applications permettant d’écouter l’ensemble du catalogue du site. Au total, plus de 300 000 titres sous licence libre sont disponibles, répartis dans plus de 47 000 albums.

Alors que certaines applications musicales ne sont accessibles qu’avec un abonnement payant, comme Spotify Premium, Jamendo continue de parier sur la gratuité de son service. La plate-forme de streaming ne réclame aucun paiement au mobinaute et n’impose aucune publicité. Il suffit juste de télécharger l’application et les musiques sont immédiatement disponibles.

L’application mobile propose plusieurs fonctionnalités : voir l’actualité musicale de la semaine (albums de la semaine, nouveaux albums, genres populaires, top 50 de la semaine), de passer en mode radio (électro, instrumental, jazz, lounge, pop), de rechercher un titre (nom d’artiste ou nom de l’album) et d’accéder à ses favoris (il faut être préalablement inscrit sur Jamendo).

Pour financer ses activités, Jamendo s’est lancé depuis 2009 dans une activité assez similaire d’une société de gestion collective. Se présentant comme une alternative à la Sacem, elle propose aux professionnels et aux commerçants de ne plus payer de droits à la Sacem et de diffuser à la place de la musique libre, à un coût nettement plus avantageux.

Jamendo a également établi un partenariat avec Deezer afin de rémunérer l’écoute des chansons. Les sommes collectées sont en suite réparties au pro rata des écoutes sur la plate-forme musicale. Reste à savoir si le modèle économique suivi par Jamendo s’accommodera d’un accès totalement gratuit sur mobile. Par le passé, Jamendo n’avait pas réussi à viabiliser sa stratégie et avait dû faire appel à un fonds d’investissement.

L’application mobile est disponible sur iOS, Android et Blackberry.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés