SFR voit grand en matière de fibre optique. Interrogé par Les Échos, le directeur général réseaux estime que son groupe pourra relier 10 millions de foyers au très haut débit d'ici 2015. L'opérateur s'appuiera notamment sur l'accord conclu avec Bouygues Telecom visant à mutualiser leurs ressources.

Orange n’est pas le seul opérateur à avoir de grandes ambitions dans le très haut débit. Son challenger, SFR, veut aussi sa part du gâteau. Dans un entretien accordé vendredi aux Échos, le directeur général réseaux a présenté les ambitions de son groupe en matière de fibre optique. SFR estime pouvoir remplir les mêmes objectifs que l’opérateur historique, en reliant plus de 10 millions de foyers d’ici cinq ans.

« Dès 2015, nous voulons apporter la fibre à 5,8 millions de foyers, sur plus de 300 communes. Si on y ajoute les 5,5 millions de foyers des zones denses, cela fait plus de 10 millions de foyers » a expliqué Pierre-Alain Allemand. SFR compte investir 150 millions d’euros chaque année dans la fibre pour couvrir l’ensemble des zones denses du territoire.

En ce qui concerne les zones rurales, SFR assure avoir également « une politique tout aussi ambitieuse dans les zones moins denses« . Cependant, « comme nous allons devoir investir massivement, nous voulons éviter les doublons avec nos concurrents« . L’opérateur invite donc Orange à mettre en place « une structure commune afin de déployer les réseaux, qui serait ouverte à tous les opérateurs« .

Pour tenir son objectif, SFR pourra s’appuyer sur l’accord passé avec Bouygues Telecom en décembre dernier. Les deux opérateurs ont en effet signé un partenariat permettant de mutualiser leurs ressources dans le cadre du déploiement de la fibre optique dans les zones denses. SFR et Bouygues pourront ainsi accélérer le déploiement de leurs infrastructures dans vingt grandes agglomérations.

À l’heure actuelle, le nombre d’abonnés à la fibre optique reste particulièrement bas. « En décembre, nous avions 500 000 foyers raccordables – la fibre est dans la cage d’escalier, mais dans dans l’appartement – sur un total de 2,5 millions de foyers adressables. Parmi eux, 50 000 ont souscrit un abonnement à la fibre chez SFR« . Le déploiement prend du temps, car il faut convaincre les syndics au cas par cas.

En octobre dernier, l’étude du FTTH Council Europe et de l’institut IDATE révélait que la France était en queue de peloton dans le déploiement de la fibre optique parmi les pays européens. Sur les dix-sept pays présents dans le classement, la France est arrivée quinzième. Le taux de pénétration était alors de 1,46 % pour le mois de juin 2010, soit 371 000 abonnés FTTH.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés