SFR et Bouygues Télécom ont annoncé hier la mutualisation de leurs ressources dans le cadre du déploiement de la fibre optique dans les zones très denses. Au total, l'accord va concerner vingt grandes agglomérations urbaines. Les zones très denses sont ciblées en premier par les FAI, dans la mesure où elles sont les plus rentables.

La mutualisation des ressources pour soutenir le déploiement de la fibre optique se met doucement en place. Dans un communiqué (.pdf) publié hier, SFR et Bouygues Télécom ont annoncé l’émergence d’un accord portant sur le déploiement de la fibre optique en zones très denses. Un partenariat que n’a pas manqué de saluer l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

« Cet accord traduit le dynamisme et la capacité d’un nouvel entrant sur le marché du haut débit (Bouygues Télécom) à investir de manière pérenne dans les infrastructures de très haut débit en fibre optique. Il confirme ainsi la pertinence des choix de régulation opérés par l’ARCEP dans sa décision adoptée à la fin de l’année dernière » note l’Autorité.

Au total, l’accord signé entre les deux fournisseurs d’accès à Internet concernera potentiellement 146 communes françaises, regroupées autour de vingt grandes unités urbaines. Cette liste avait été fixée (.pdf) l’an dernier par l’Arcep : Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Étienne, Strasbourg, Toulon, Toulouse et Tours.

« Le choix commun de la technologie GPON leur permet de partager leurs investissements et mutualiser les
réseaux horizontaux en fibre optique qui sont déployés entre leurs points de présence et chaque immeuble des
communes retenues
 » explique le communiqué. « Cet accord permettra aux deux opérateurs d’accélérer et d’étendre le déploiement de leurs infrastructures FTTH au bénéfice de leurs clients respectifs« .

En novembre, Bouygues Télécom avait fait un pas important dans le domaine de la fibre optique en proposant une nouvelle offre très haut débit, la Bbox Fibre. Les abonnés éligibles à la Bbox Fibre peuvent ainsi obtenir des débits allant jusqu’à 100 Mbit/s. Cependant, l’offre s’appuie sur le réseau Numericable. L’accord de co-investissement signé avec SFR souligne l’envie de Bouygues Télécom de disposer de sa propre infrastructure.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés