Selon une étude conduite par AdMob, les tablettes numériques sont principalement utilisées pour le jeu vidéo. Elles sont également très prisées pour la recherche en ligne et la messagerie électronique. L'enquête ne précise cependant pas le profil des propriétaires, ni quels produits sont en leur possession.

Qui l’eût cru ? Les tablettes tactiles servent essentiellement à jouer aux jeux vidéo, selon une enquête (.pdf) menée par AdMob, la plate-forme publicitaire rachetée par Google. Sur les 1 430 propriétaires d’une tablette, une écrasante majorité (84 %) reconnaît utiliser l’appareil pour s’amuser. Vient ensuite la recherche web (78 %), la messagerie électronique (74 %) et l’accès à l’actualité (61 %).

L’enquête réalisée par AdMob ne précise pas le profil général des répondants, ni dans quelles conditions elle s’est déroulée. Cependant, il est fort probable que le cœur de cible des fabricants est avant tout une population masculine âgée de 15 à 35 ans. Beaucoup de joueurs appartiennent justement à cette classe d’âge. C’est en tout cas une explication sensée.

Par ailleurs, l’étude conduite par AdMob ne donne aucun détail sur les tablettes en possession des sondés. S’il y a très vraisemblablement des iPad, impossible de savoir si ce sont des modèles de 1ère ou 2ème génération. Ni dans quelles proportions. On ne sait pas non plus s’il y a des appareils concurrents, comme la Galaxy Tab de Samsung ou n’importe quel autre modèle de n’importe quel autre constructeur.

Quoi qu’il en soit, ces données statistiques offrent quelques premiers enseignements. Pour plus de la moitié des répondants, l’utilisation d’une ardoise tactile accapare davantage de temps que le livre papier et la radio (respectivement 59 et 52 %). Ces produits concurrencent également fortement les ordinateurs (43 % passent plus de temps sur une tablette que sur le PC) et les smartphones (41 %). Seule la télévision reste encore assez indispensable (34 %).

En conséquence, il n’est pas très surprenant d’apprendre que 68 % des sondés passent plus d’une heure par jour dessus, et plus de deux heures pour 38 % d’entre eux. Seuls 11 % des propriétaires d’une tablette s’en servent moins d’une demi-heure par jour. Si ce n’est pas un gadget chronophage, son utilisation nécessite quand même un peu de temps.

Par ailleurs, 77 % des sondés assurent que l’utilisation d’une ardoise tactile a modifié leur rapport à l’ordinateur. La pratique du PC, qu’il soit fixe ou portable, a diminué. En parallèle, certains utilisateurs en ont même fait leur appareil premier (28 % des sondés). Ce sondage tend ainsi à confirmer que les tablettes vont se faire de plus en plus indispensables au fil des ans.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés