Alors que la Nintendo 3DS commence sa carrière, la firme japonaise a douché les espoirs de ceux qui espéraient voir la 3D auto-stéréoscopique arriver sur la Wii 2. La prochaine console de salon de Nintendo ne devrait pas supporter cette technologie, dans la mesure où les téléviseurs actuels ne sont pas encore au point.

Avec la sortie de la Nintendo 3DS, il était naturel que beaucoup s’interrogent sur les plans de la firme japonaise en matière de 3D auto-stéréoscopique. En effet, la nouvelle console portable de Nintendo est capable d’afficher des graphismes en relief sans le port de lunettes actives. Or, un récent entretien accordé à CNN révèle que Nintendo n’envisage pas d’intégrer cette technologie dans sa prochaine console de salon.

Reggie Fils-Aime, le directeur de Nintendo aux États-Unis, a confié son scepticisme sur la capacité des téléviseurs à gérer la 3D auto-stéréoscopique. « Nous n’avons pas indiqué publiquement quelle sera la prochaine avancée pour la future console de salon, mais au regard de ce que nous avons appris sur la 3D, cela ne devrait sans doute pas être cela« . Car Nintendo ne veut pas d’une technologie qui impose de porter des lunettes.

À l’heure actuelle, les téléviseurs 3D sans lunettes sont loin d’être arrivés au stade où la production de masse peut démarrer. S’il est possible d’intégrer cette technologie sur de petits écrans (console portables, smartphones), il est autrement plus compliqué de la porter sur des téléviseurs dont la diagonale d’écran est grande. En effet, le nombre d’angles de vue est beaucoup plus important sur les téléviseurs.

Si en laboratoire des avancées en matière de 3D auto-stéréoscopique sont régulièrement annoncées, comme l’écran de 5,08 mètres conçu par le NICT, la production de masse n’est pas pour tout de suite. Samsung estime ainsi que la démocratisation de cette technologie prendra une décennie avant que les fabricants puissent lancer des produits convenables sur le marché.

Dans ces conditions, la Wii 2 ne devrait pas supporter la 3D. À moins qu’elle ne sorte que dans dix ou quinze ans. Ce qui est loin d’être le scénario le plus probable.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés