Imaginés très tôt par le secrétaire général de l'Hadopi, Eric Walter, les Labs qui doivent favoriser un travail collaboratif d'élaboration des propositions de la Haute Autorité ont du mal à émerger. Deux "experts-associés" recrutés par la Haute Autorité ont même décidé de lancer un projet annexe avec notamment une "piscine" d'idées qui seront remontées aux Labs, dont la participation doit pourtant être ouverte à tous.

Piscine

Ca ressemble à un premier aveu d’échec des labs de l’Hadopi, ou en tout cas c’est le signe des difficultés que rencontrent leurs animateurs à se mettre d’accord sur les simples modalités d’organisation des travaux. Serge Soudoplatoff et Bruno Spiquel (Turblog), deux « experts-associés » recrutés par l’Hadopi pour chapeauter le travail des cinq Labs de l’Hadopi, ont décidé de lancer un projet annexe, baptisé 1x4x.net.

L’idée, qui semble avoir émergé il y a un mois, est partie des faiblesses constatées dans l’organisation des Labs de la Haute Autorité. Celle-ci n’a toujours pas ouvert ses propres outils collaboratifs depuis la table ronde organisée le 2 février, alors qu’il était (est ?) prévu que les différents groupes remettent une première restitution de leurs travaux à la fin du premier semestre. Depuis de nombreuses semaines, les demandes d’inscription aux Labs – dont le site de l’Hadopi assure qu’ils sont « ouverts à tous », n’ont toujours pas été validées.

« Nous avons constaté une différence entre la réactivité parfois extrême qui s’exprime en dehors d’Hadopi, et les groupes de travail internes qui risquent de mettre du temps à atteindre un point de vue convergeant, à défaut d’être commun« , expliquent les deux complices. 1x4x.net doit rassembler et synthétiser « des idées contraires à propos du délicat sujet de la création et d’Internet« , mais doit surtout ouvrir la participation aux labs au delà de ce qui semble prévu par l’autorité administrative.

Plusieurs outils collaboratifs sont ainsi proposés, à commencer par une « piscine » qui doit rassembler des idées pour lesquelles il est possible de voter. « Si vous avez envie de proposer des idées ou de poser des questions, vous pouvez le faire en alimentant la piscine de propositions, en votant et commentant sur les propositions des autres, expliquent les créateurs du site. Cet outil nécessite une inscription au plus simple (email & pseudonyme) pour pouvoir établir le contact. Libre à vous, si vous le souhaitez, de ne pas divulguer votre identité« .

Ainsi ceux qui ne souhaitent pas participer directement aux Labs pourront le faire indirectement via 1x4x.net, avec l’assurance que la « piscine » sera régulièrement lue et analysée par les sept experts des Labs. Mais le risque est de diluer les débats, qui devaient être concentrés au niveau des Labs de l’Hadopi. Ainsi par exemple, le journaliste Philippe Astor, expert de l’industrie musicale, a ouvert sur 1x4x.net un document collaboratif sur le marketing des abonnements pour la musique en ligne. Or c’est exactement le type de travaux que doit accueillir le Lab « Economie Numérique de la création », animé par Nathalie Sonnac.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés