Tandis que Nokia et Microsoft sont partenaires dans la téléphonie mobile, le géant finlandais n'a pas encore investi pleinement le marché des tablettes numériques. Or, ce secteur pourrait être une bonne occasion de développer des produits fonctionnant avec MeeGo. Le géant finlandais avait d'ailleurs promis qu'un appareil sous MeeGo sortira cette année.

Nokia va-t-il donner à MeeGo l’opportunité de faire ses preuves sur le marché des tablettes tactiles ? Le site Engadget a découvert mardi que Nokia avait déposé le 28 mai 2010 deux brevets (D634,317 et D634,318) auprès du bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO). Ils portent sur un prototype de tablette électronique, un secteur dans lequel le géant finlandais est relativement discret.

Conséquence de l’érosion de ses parts de marché, on sait que Nokia a été contraint de changer de posture pour rebondir dans le marché de la téléphonie mobile. Le partenariat entre Nokia et Microsoft et l’utilisation de Windows Phone 7 comme plate-forme mobile par certains smartphones du géant européen sont le résultat de cette nouvelle orientation. Cette dernière a mis par la même occasion d’autres projets entre parenthèses.

Cependant, Nokia a juré ne pas avoir la moindre intention de mettre un terme à MeeGo. Soutenue par Intel et AMD, la plate-forme née de la fusion entre Maemo et Moblin a démontré une certaine souplesse. Des vidéos ont montré l’O.S. en fonctionnement sur un smartphone, un téléviseur, un PC portable, dans une voiture… alors l’arrivée de MeeGo sur une tablette numérique n’est pas si improbable.

Cette impression est par ailleurs renforcée par un message diffusé sur Twitter. L’entreprise finlandaise a expliqué qu’un appareil serait proposé avant la fin de l’année 2011. Si Nokia a signé un accord avec Microsoft dans la téléphonie mobile, il a encore les coudées franches dans le domaine des tablettes tactiles. Reste à savoir si ce faisceau d’indices s’avère exact.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés