Sony pourrait bientôt sortir une console PS3 Slim avec disque dur de 300 Go à prix cassé, qui aurait pour la firme l'avantage de ne plus permettre un jailbreak par simple clé USB. Rumeur, ou réalité ?

Même s’il a réussi à rester de nombreuses années sans piratage sur sa console Playstation 3, Sony n’a aucune intention de rester les bras croisés depuis qu’il est possible pour les joueurs de jailbreaker la PS3 sans faire la moindre modification matérielle. La firme japonaise veut à la fois faire peur aux hackers en herbe, dissuader ses clients actuels de pirater, et empêcher les prochains de le faire. Elle y est contrainte aussi bien pour elle-même que par ses partenaires éditeurs de jeux vidéo, qui basent le plus fort de leurs investissements sur les plateformes où les jeux se vendent le plus.

Sony multiplie ainsi les actions avec une plainte déposée contre George Hotz (« GeoHot ») une demande heureusement rejetée de faire identifier les internautes qui ont publié des commentaires à propos du hack sur YouTube, ou encore la décision de bannir des joueurs dont la PS3 était hackée. Autant d’actions qui semblent davantage destinées à faire peur et à dissuader qu’à avoir un impact concret sur le piratage de la PS3. La firme est cependant suspectée d’avoir injecté un rootkit dans son dernier firmware pour prendre des mesures plus radicales.

Par ailleurs, selon EverythingHQ qui cite une source anonyme, Sony préparerait actuellement une nouvelle version de sa PS3 Slim, conçue pour ne plus permettre le hack de la console. Il s’agirait d’une Playstation 3 avec disque dur de 300 Go, commercialisée autour de 215 euros seulement. Le but serait de convaincre les joueurs de migrer vers cette nouvelle version. Pas sûr néanmoins qu’un disque dur plus important suffise.

Sans que l’on comprenne bien le rapport, EverythingHQ ajoute que la date de commercialisation de ce nouveau modèle dépendrait de l’avancement du procès contre George Hotz. Comme si une victoire contre un homme pouvait avoir pour effet de supprimer toutes les reproductions de la clé maîtresse déjà largement diffusée, et qui permet en principe de copier n’importe quel jeu sur la console, sans que le piratage puisse être détecté. Il nous paraît d’ailleurs étonnant que Sony puisse contrer le hack par une simple mise à jour matérielle de la console. Sauf à rendre celle-ci obligatoire pour les nouveaux jeux, ce qui semble hautement improbable. Qu’en pensez-vous ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés