Microsoft propose aux internautes d'activer le chiffrement de la connexion sur certains services de l'entreprise. Le géant de Redmond veut améliorer la protection des comptes des utilisateurs en faisant transiter la navigation via un serveur SSL.

En mai dernier, Google proposait pour la première fois le chiffrement des recherches web. Le moteur de recherche souhaitait offrir aux internautes la possibilité de faire transiter les requêtes à travers le protocole de sécurisation SSL. Déjà en place sur certains services spécifiques, comme la messagerie, le chiffrement permet d’augmenter la confidentialité et la sécurité de la navigation en limitant la diffusion d’informations aux tiers.

Le géant de Mountain View n’est pas la seule entreprise à se préoccuper de la protection des données. Microsoft, qui dispose comme Google d’une pléthore de services et de fonctionnalités en ligne, vient également d’activer le chiffrement SSL. Sur le blog Windows Live, l’un des responsables de la firme explique que les services SkyDrive (hébergement), Photos, Docs et Devices bénéficieront d’une connexion HTTPS.

« En utilisant une connexion avec des fonctionnalités avancées de sécurité, vous pouvez être plus confiant dans la mesure où votre compte est protégé des pirates et vos informations personnelles risquent moins de tomber dans les mains de quelqu’un d’autre » explique Microsoft. Microsoft explique toutefois que la connexion HTTPS ne fonctionne pas encore avec certains services.

Cela concerne Outlook Hotmail Connector, Windows Live Mail et l’application mobile Windows Live pour Symbian et Windows Mobile (jusqu’à la version 6.5). Le géant de Redmond indique néanmoins que d’autres avancés auront prochainement lieu, en particulier avec ces trois services. Pour activer la connexion HTTPS, Microsoft invite les utilisateurs à se rendre sur cette page.

Les utilisateurs soucieux de ces questions pourront également utiliser HTTPS Everywhere, une petite extension Firefox développée par l’Electronic Frontier Foundation. Celle-ci permet d’activer le protocole de sécurisation SSL dès qu’il est disponible. De nombreux sites de premier plan peuvent donc être atteints avec une connexion sécurisée HTTPS.

Cela concerne des sites comme Facebook, Google (moteur de recherche, API, Services), Identi.ca, Live, Microsoft, Mozilla, PayPal, Twitter, Wikipédia ou encore WordPress.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés