Difficile de ne pas voir un lien avec les cyber-attaques subies par Google en décembre dernier. Sur le blog officiel de Gmail, la firme de Mountain View a annoncé hier que la connexion par défaut serait désormais chiffrée (https). Jusqu’à présent, l’option introduite en 2008 était activable dans les paramètres de la boîte aux lettres. De cette façon, les données circulant entre le navigateur web et les serveurs de Google seront protégées des tentatives d’interception.

Auparavant, Google laissait le choix aux utilisateurs, car la connexion https pouvait influencer dans une certaine mesure la messagerie, en la rendant moins véloce. Cependant, avec la multiplication des hotspots Wi-Fi publics et les essais concluants du protocole sur les comptes Gmail, l’entreprise a finalement décidé d’activer le chiffrement par défaut et pour tout le monde.

Cependant, l’internaute a toujours la possibilité de désactiver cette fonctionnalité, en se rendant dans les paramètres et en sélectionnant « ne pas utiliser systématiquement le protocole https ». Pour peu que l’internaute ait confiance dans son infrastructure informatique et réseau, ou si celui-ci chercher à améliorer les performances de la messagerie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés