Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 04 Octobre 2010

Apple veut bien BitTorrent tant que l'on ne parle pas de BitTorrent

Suffit-il d'éviter les mots qui fâchent pour faire passer une application pour BitTorrent sur l'App Store ? C'est le signe que semble envoyer la validation d'IS Drive, une application qui permet d'ordonner à distance des téléchargements sur le réseau P2P.

Très regardant sur les applications proposées à ses clients sur l'App Store, Apple n'a jamais accepté que l'iPhone puisse servir à initier des téléchargements sur BitTorrent. Il a régulièrement refusé des applications dédiées au protocole Peer-to-Peer, au motif que "cette catégorie d'applications est souvent utilisée dans le but de violer les droits des tiers". "Nous avons choisi de ne pas publier ce type d'application sur l'App Store", expliquait la firme de Cupertino aux développeurs qui tentaient de faire référencer leurs clients BiTorrent, ou même de simples applications de contrôle à distance des téléchargements.

Mais TorrentFreak rapporte que le développeur Derek Kepner a pu faire référencer sur l'App Store son application IS Drive, en évitant soigneusement d'employer tout vocabulaire qui évoque explicitement BitTorrent.

D'abord diffusée sur Cydia sous le nom de Jack Torrents, l'application vendue 4,99 $ permet d'utiliser depuis un iPhone le service de téléchargement de torrents proposé par ImageShack (qui n'est qu'en Beta a priori réservée aux Américains). Il est ainsi possible de coller dans l'application l'URL d'un fichier .torrent, qui sera téléchargé automatiquement par ImageShack. A la fin du téléchargement, l'utilisateur peut récupérer le fichier par le protocole standard http - ce qui évite au passage d'être vu par les radars des chasseurs de pirates.

"J'ai toujours eu l'impression que si je n'appelais pas l'application un "client BitTorrent", Apple la laisserait probablement passer", explique Kepner, qui a vu juste. "J'ai fait très attention dans cette version à ne pas utiliser le gros mot 'torrent', et je continuerai à ajouter de nouvelles fonctionnalités en faisant attention".

Reste à voir s'il s'agit juste d'une question de vocabulaire pour Apple, ou si la firme n'avait pas tout à fait compris à quoi servait l'application. Seul l'avenir d'IS Drive sur l'App Store nous le dira.

Publié par Guillaume Champeau, le 4 Octobre 2010 à 11h23
 
18
Commentaires à propos de «Apple veut bien BitTorrent tant que l'on ne parle pas de BitTorrent»
Inscrit le 22/09/2005
2045 messages publiés
Mais que fait l'Hadopi !!


Pardon, oui je sais.....

Je sors
Inscrit le 02/03/2009
459 messages publiés
@ Charo :
l'hadopi ne pourrait rien faire contre ca.
Le fichier est téléchargé non pas sur l'iphone de l'utilisateur mais sur un serveur (donc pas téléchargé en P2P avec ton adresse IP).
Ensuite, tu le récupères en http sur le site (ce que Hadopi ne surveille pas).

Un système que Benjamin Bayart n'aimerait pas (après avoir visionné sa conférence sur Internet ou minitel 2.0, je peux le comprendre), mais en tout cas, c'est le genre de chose qui contre totalement Hadopi.
Après, est-ce que le lien http devient un seed ? (je ne pense pas)
Parce que sinon, c'est un peu contraire à l'esprit P2P, et est-ce qu'on peut encore parler de P2P à ce moment la ?
Inscrit le 19/10/2009
6428 messages publiés
On leur laisse 24 h ?
Inscrit le 26/08/2010
751 messages publiés
Mon Dieu, mais quelle information capitale !!! sur iPhone, BitTorrent ne s'appelle pas BitTorrent.
Inscrit le 02/09/2010
201 messages publiés
Tant que BitTorrent ne figure pas dans la description et qu'Apple récolte sa commission au passage, ils laisseront faire...

Business is business...Money is money...
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
C'est bien parce qu'Apple sait très bien ce à quoi peut servir un fichier torrent que l'entreprise surveille son vocabulaire. Elle est souvent en négociations avec les majors pour ceci, cela, ou encore autre chose et il convient de ne pas les froisser outre mesure. Reste que le protocole torrent est incontournable, très efficace en économie de bande passante et il n'est pas impossible que chez Apple on y ait recours un jour ou l'autre dans le cadre des projets 'nuage' en cours de réalisation mais sur lesquels comme d'habitude on maintient le secret le plus parfait. On rebaptisera alors le machin, comme on l'a fait pour le visiophone qu'on appelle maintenant Facetime.
[message édité par Makhno le 04/10/2010 à 12:17 ]
Inscrit le 02/07/2009
858 messages publiés
malaga, le 04/10/2010 - 11:56
Mon Dieu, mais quelle information capitale !!! sur iPhone, BitTorrent ne s'appelle pas BitTorrent.

Cette information intéresse certaines personnes.

Personnellement, les articles qui ne m'intéressent pas sur Numérama, je ne les lis pas, je ne les commente pas... C'est comme ça que la presse a fonctionné pendant des centaines d'années, je ne vois pas comment un site de presse pourrait écrire des articles intéressant tout le monde... Le contrat tacite est qu'un lecteur ne lit que les articles qui l'intéressent et s'il n'y en a pas assez, il arrête de lire le journal en question.

En l'occurrence, je trouve que ça met en lumière le le côté arbitraire du processus de validation des applications iPhone. Si j'appelle mon application différemment, elle est validée. Comment Apple se justifie par rapport à ça ?
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Anzufvytar, le 04/10/2010 - 12:16

malaga, le 04/10/2010 - 11:56
Mon Dieu, mais quelle information capitale !!! sur iPhone, BitTorrent ne s'appelle pas BitTorrent.

Cette information intéresse certaines personnes.

Personnellement, les articles qui ne m'intéressent pas sur Numérama, je ne les lis pas, je ne les commente pas... C'est comme ça que la presse a fonctionné pendant des centaines d'années, je ne vois pas comment un site de presse pourrait écrire des articles intéressant tout le monde... Le contrat tacite est qu'un lecteur ne lit que les articles qui l'intéressent et s'il n'y en a pas assez, il arrête de lire le journal en question.

Toutafé. Mais certains ne savent même plus ce qu'est un journal, un quotidien, un hebdomadaire, un mensuel, etc. Ils n'en ont jamais lu.

Image IPB


Anzufvytar, le 04/10/2010 - 12:16

En l'occurrence, je trouve que ça met en lumière le le côté arbitraire du processus de validation des applications iPhone. Si j'appelle mon application différemment, elle est validée. Comment Apple se justifie par rapport à ça ?

Tout comme toi qui fait ce que tu veux chez toi.
Inscrit le 20/03/2009
1111 messages publiés
donc, en gros, pour environ 5$ on peut utiliser bittorrent avec apple.... super!
Inscrit le 02/07/2009
858 messages publiés
Makhno, le 04/10/2010 - 12:23
Toutafé. Mais certains ne savent même plus ce qu'est un journal, un quotidien, un hebdomadaire, un mensuel, etc. Ils n'en ont jamais lu.

C'est valable pour un jounal en ligne, un blog ou n'importe quel agrégateur du net.

Makhno, le 04/10/2010 - 12:23
Anzufvytar, le 04/10/2010 - 12:16

En l'occurrence, je trouve que ça met en lumière le le côté arbitraire du processus de validation des applications iPhone. Si j'appelle mon application différemment, elle est validée. Comment Apple se justifie par rapport à ça ?

Tout comme toi qui fait ce que tu veux chez toi.

Apple fait ce qu'il veut chez moi, comme moi je fais ce que je veux chez moi ?

Bon, je vais arrêter de faire semblant de ne pas comprendre. Apple fait ce qu'il veut chez lui, je fais ce que je veux chez moi, OK. Le problème, c'est qu'Apple tient un service commercial, moi pas. Il a des devoirs envers ses clients, moi je n'ai pas de clients.

Je sais que dans notre société ultralibérale capitaliste, le simple fait que les clients restent sont une justification suffisante pour les entuber toujours un peu plus. Malheureusement pour moi, j'ai énormément de mal à accepter ce système sans déontologie.
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Anzufvytar, le 04/10/2010 - 13:00

Bon, je vais arrêter de faire semblant de ne pas comprendre. Apple fait ce qu'il veut chez lui, je fais ce que je veux chez moi, OK. Le problème, c'est qu'Apple tient un service commercial, moi pas. Il a des devoirs envers ses clients, moi je n'ai pas de clients.

Je sais que dans notre société ultralibérale capitaliste, le simple fait que les clients restent sont une justification suffisante pour les entuber toujours un peu plus. Malheureusement pour moi, j'ai énormément de mal à accepter ce système sans déontologie.

Je ne suis pas d'accord pour dire qu'il s'agit d'entubage. Si tel service n'est pas assuré par telle entreprise ils peuvent s'adresser ailleurs. C'est très courant dans une économie de libre marché. En l'occurrence on en fait tout un plat parce qu'il s'agit d'Apple mais c'est pourtant la norme. La déontologie n'a rien à voir là dedans ; la société de la marchandise ne connaît que les choses et leur prix.
Inscrit le 25/11/2009
1079 messages publiés
Makhno, le 04/10/2010 - 13:56

Anzufvytar, le 04/10/2010 - 13:00

Bon, je vais arrêter de faire semblant de ne pas comprendre. Apple fait ce qu'il veut chez lui, je fais ce que je veux chez moi, OK. Le problème, c'est qu'Apple tient un service commercial, moi pas. Il a des devoirs envers ses clients, moi je n'ai pas de clients.

Je sais que dans notre société ultralibérale capitaliste, le simple fait que les clients restent sont une justification suffisante pour les entuber toujours un peu plus. Malheureusement pour moi, j'ai énormément de mal à accepter ce système sans déontologie.

Je ne suis pas d'accord pour dire qu'il s'agit d'entubage. Si tel service n'est pas assuré par telle entreprise ils peuvent s'adresser ailleurs. C'est très courant dans une économie de libre marché. En l'occurrence on en fait tout un plat parce qu'il s'agit d'Apple mais c'est pourtant la norme. La déontologie n'a rien à voir là dedans ; la société de la marchandise ne connaît que les choses et leur prix.


Il est inutile de parler avec Makhno, cette personne fait partie du groupe C.D.V (Avec enter alias zabre alias malaga ect..)
Inscrit le 20/10/2004
115 messages publiés
D'un autre côté, c'est un peu bien fait pour Kepner. Il s'acharne à vouloir rester sur une plateforme "obscure".
Inscrit le 02/07/2009
858 messages publiés
Makhno, le 04/10/2010 - 13:56
Anzufvytar, le 04/10/2010 - 13:00

Bon, je vais arrêter de faire semblant de ne pas comprendre. Apple fait ce qu'il veut chez lui, je fais ce que je veux chez moi, OK. Le problème, c'est qu'Apple tient un service commercial, moi pas. Il a des devoirs envers ses clients, moi je n'ai pas de clients.

Je sais que dans notre société ultralibérale capitaliste, le simple fait que les clients restent sont une justification suffisante pour les entuber toujours un peu plus. Malheureusement pour moi, j'ai énormément de mal à accepter ce système sans déontologie.

Je ne suis pas d'accord pour dire qu'il s'agit d'entubage. Si tel service n'est pas assuré par telle entreprise ils peuvent s'adresser ailleurs. C'est très courant dans une économie de libre marché. En l'occurrence on en fait tout un plat parce qu'il s'agit d'Apple mais c'est pourtant la norme. La déontologie n'a rien à voir là dedans ; la société de la marchandise ne connaît que les choses et leur prix.

Il n'empêche que Apple veut bien vendre un produit, à condition qu'il n'ait pas une certaine étiquette, n'ayant rien à voir avec le fonctionnement du produit, c'est très arbitraire. Il décide que tel développeur n'a pas le droit de vendre le produit X sur sa plate-forme, et que tel autre, a le droit de vendre le produit X' qui fait exactement la même chose, mais n'a pas le même nom.

Il me semble que, en l'occurrence, il y a un déséquilibre sérieux.
Inscrit le 05/05/2009
1191 messages publiés
Anzufvytar, le 04/10/2010 - 15:22
Makhno, le 04/10/2010 - 13:56
Anzufvytar, le 04/10/2010 - 13:00

Bon, je vais arrêter de faire semblant de ne pas comprendre. Apple fait ce qu'il veut chez lui, je fais ce que je veux chez moi, OK. Le problème, c'est qu'Apple tient un service commercial, moi pas. Il a des devoirs envers ses clients, moi je n'ai pas de clients.

Je sais que dans notre société ultralibérale capitaliste, le simple fait que les clients restent sont une justification suffisante pour les entuber toujours un peu plus. Malheureusement pour moi, j'ai énormément de mal à accepter ce système sans déontologie.

Je ne suis pas d'accord pour dire qu'il s'agit d'entubage. Si tel service n'est pas assuré par telle entreprise ils peuvent s'adresser ailleurs. C'est très courant dans une économie de libre marché. En l'occurrence on en fait tout un plat parce qu'il s'agit d'Apple mais c'est pourtant la norme. La déontologie n'a rien à voir là dedans ; la société de la marchandise ne connaît que les choses et leur prix.

Il n'empêche que Apple veut bien vendre un produit, à condition qu'il n'ait pas une certaine étiquette, n'ayant rien à voir avec le fonctionnement du produit, c'est très arbitraire. Il décide que tel développeur n'a pas le droit de vendre le produit X sur sa plate-forme, et que tel autre, a le droit de vendre le produit X' qui fait exactement la même chose, mais n'a pas le même nom.

Il me semble que, en l'occurrence, il y a un déséquilibre sérieux.

Puisqu'on te dit qu'Apple fait ce qu'elle veut, laissez-tomber vous voulez bien?
Inscrit le 11/04/2004
1311 messages publiés
Trycer, le 04/10/2010 - 19:09

Puisqu'on te dit qu'Apple fait ce qu'elle veut, laissez-tomber vous voulez bien?

La question n'est pas de laisser tomber ou pas. Dans la vraie vie, en dur, briques et mortier, il existe un tas de magasins qui n'ont pas tel ou tel produit en rayon. Si ça ne nous plaît pas on va ailleurs. On est content. La boutique Apple est naze ? Aller ailleurs.
Inscrit le 20/02/2009
959 messages publiés
malaga, le 04/10/2010 - 11:56
Mon Dieu, mais quelle information capitale !!! sur iPhone, BitTorrent ne s'appelle pas BitTorrent.


Ta mère t'appelle.
Inscrit le 07/05/2009
209 messages publiés
Ahem, et si la valdidation de cette appli n'était pas une erreur? car pour le moment elle ne fonctionne qu'aux US, la ou plusieurs studio on refusé de mettre en vente les episode de leurs serié a 1$, on pourrais y voir un début de réponse a la apple "ok vous voulez pas ouvrir votre catalogue bah au lieu de prendre ce que vous donne vous aurez rien.."..
L'appli pour iphone a peu d'interet mais on peu aisement imaginé ce qu'on pourrais faire avec ca dans l'apple TV.. (lecteur multimedia/client bittorrent dans la limite des 8Go)...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
1 2 3 4 5 6 7