Nous avions dit que l’information était à prendre au conditionnel, et nous avions bien fait. Zeropaid rapporte en effet que le site russe MediaFM a envoyé un correspondant enquêter dans le village du centre de la Russie soit-disant racheté par des pirates. L’opération n’était qu’un canular destiné à faire parler de TorrentReactor. Ce qui a marché, la preuve.

Le village s’appelle toujours Gar, et les autorités locales ont confirmé qu’aucune proposition de transaction n’a été reçue pour changer son nom. Tatyana Tolkacheva, la responsable du district de Asinovski qui gouverne Gar, explique l’air un peu fâchée qu’il y a bien plus que 3 PC dans le village qui compte en fait 380 habitants, et non 213, et que « beaucoup d’entre eux ont accès à Internet« . Il ne s’agit pas du tout du petit village agricole vivant dans la grande pauvreté que décrivait TorrentReactor pour affirmer le côté humanitaire de leur action.

L’administrateur du village a cependant fait savoir qu’il n’aurait rien contre une telle transaction si elle lui permettait de refaire les routes qui sont effectivement très endommagées. Mais il faudrait que la décision soit prise par l’assemblée du village, et qu’elle soit ensuite validée par l’Assemblée Fédérale… et par le Président russe en personne.

En 2007, les pirates suédois de The Pirate Bay avaient annoncé dans la même veine leur intention de racheter la Principauté de Sealand, une plateforme pétrolière autonome. Mais ils n’avaient pas été jusqu’à prétendre que l’opération avait été conclue.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés