L’Hadopi c’est aussi et même avant tout une guerre de communication, à laquelle la Haute Autorité se prépare. Avec des alliés qu’elle n’attendait pas aussi tôt. France 5 a ainsi diffusé dès lundi sur Internet un dessin animé présentant aux enfants le héros Hadopi se battant contre « Super Crapule », la vermine qui veut s’en « mettre plein les yeux et plein les oreilles sans dépenser un radis« . Truffée d’erreurs de droit, caricaturale au possible, la vidéo a finalement été retirée par France 5 (y compris sur Dailymotion où France Télévisions a mis en œuvre ses droits d’auteur pour supprimer les copies), en attendant la production d’une nouvelle version « irréprochable ».

Mais certains veulent déjà prendre la vidéo à son contre-pied. Un lecteur nous indique ainsi qu’il a créé un t-shirt reprenant le logo de Super Crapule, pour que ceux qui veulent s’affirmer P2Pistes le portent fièrement. « J’ai imaginé l’outil de propagande se retourner contre la machine Hadopi, le méchant personnage devenir le symbole des défenseurs des libertés sur Internet et des anti-HADOPI, et tout ça m’a laissé rêveur… Voilà pourquoi j’ai créé ce t-shirt« , nous explique Krapo.

« Super Crapule n’est pas seulement l’ami des vilains pirates, c’est également le défenseur des libertés et l’ennemi d’HADOPI« , indique le descriptif de la page du site d’e-commerce sur lequel le t-shirt peut être commandé.

France 5 va-t-elle poursuivre Krapo en contrefaçon ? A suivre au prochain épisode de… Super Crapule !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés