La société Sonic Solutions qui édite des technologies de distribution de vidéos, et le service de vidéo à la demande CinemaNow, a annoncé l’acquisition de la société DivX Inc. Selon PaidContent qui a réalisé les calculs d’échanges d’actions, la transaction devrait valoir autour de 323 millions de dollars, si elle est approuvée par l’assemblée des actionnaires, en septembre.

Crée en 1999 par le Français Jérôme Rota qui avait d’abord copié les principes du codec MPEG-4 de Microsoft, le format vidéo DivX a été popularisé par les premiers échanges de films sur Internet. Très vite, il fut associé dans l’imaginaire collectif aux vidéos pirates, avant que les différentes « scènes » ne lui préfèrent le format XviD, libre et open-source.

Depuis plusieurs années, la société DivX Inc. lutte pour imposer le format dans le paysage de la vidéo légale, avec ajout de DRM et conclusion d’accords majeurs, comme ceux signés pour la Playstation 3 et la Xbox 360. Le DivX est aujourd’hui installé comme une marque reconnue dans le monde entier, le format étant lu officiellement par plus de 8.500 appareils (téléviseurs, lecteurs DVD ou Blu-Ray, téléphones mobiles…). Plus de 150 constructeurs ont acquis une licence, et plus de 3 millions de produits licenciés ont été écoulés.

Pour expliquer l’acquisition, Sonic Solutions estime que DivX va l’aider à « distribuer des contenus vidéo numériques premium sur Internet« . L’expérience de DivX en la matière n’est pourtant pas très probante. La société avait tenté de lancer son propre service de vidéos en ligne, Stage6, en se basant sur son codec. Mais il a dû fermer ses portes, pour des raisons obscures.

Depuis, seul VReel a tenté de reprendre le flambeau du streaming en DivX, mais le site n’a jamais eu le succès escompté, et il s’est reconverti en simple moteur de recherche de vidéos en ligne.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés