SFR annonce le lancement d’un service inédit en France qui offre à ses clients la possibilité de géolocaliser leur téléphone mobile, en payant 2 euros par consultation. Le service baptisé « SFR Mobile Perdu » est « accessible à tous les clients SFR, quel que soit leur mobile ou leur forfait, et permet au client de s’assurer qu’il n’a pas simplement égaré son mobile avant d’entreprendre les démarches de blocage de sa carte Sim« .

L’opérateur précise que son service a été approuvé par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), qui s’est en revanche inquiétée cette semaine du développement des applications de géolocalisation sur mobiles comme Google Latitude, Foursquare ou Plyce. « Le risque inhérent à tous les réseaux sociaux est celui de partager trop d’informations personnelles sur soi. C’est d’ailleurs ce qu’ont voulu dénoncer les créateurs du site anglais PleaseRobMe.com (« Cambriolez-moi s’il vous plaît »). Ce site recense les maisons vides à partir de tweets type « parti de chez moi, suis au Starbuck » localisés via le service Foursquare. Une façon efficace d’attirer l’attention des internautes sur une tendance potentiellement dangereuse« , écrit ainsi la CNIL dans une FAQ.

Mais la géolocalisation des mobiles SFR perdus ne peut être demandée qu’à partir du portail SFR, en s’identifiant. Le service est donc considéré non intrusif.

Il utilise la technologie Cell ID, qui permet de déterminer le positionnement d’un téléphone mobile en se basant sur les informations relatives aux antennes GSM auxquelles le terminal est connecté. Lorsque la géolocalisation est demandée, le terminal accède à la base de données Cell ID et estime sa position.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés