Nous avons souvent parlé de la manière dont Apple, qui garde le monopole de la distribution des applications pour iPhone sur son App Store, décide souverainement des applications qui ont droit de cité sur ses appareils mobiles. Parfois, certaines décisions ont été prises simplement pour empêcher des éditeurs de logiciels de proposer des solutions concurrentes aux propres produits d’Apple. Google n’a pas le même niveau de contrôle sur les mobiles Android, puisqu’il autorise d’autres modes de distribution d’applications que son Android Market. Ce qui ne l’empêche pas cependant d’agir lui aussi pour protéger ses intérêts.

L’éditeur de Dolphin Browser HD, un navigateur internet mobile pour Android 2.0 et supérieur, a ainsi dû retirer de son logiciel la possibilité offerte aux utilisateurs de télécharger des vidéos diffusées sur YouTube. La fonction a été supprimée à la demande de Google, qui estimait qu’elle violait les conditions d’utilisation de son service de partage de vidéos.

L’article 6 des conditions d’utilisation de YouTube stipule que « vous vous engagez à ne pas accéder aux Vidéos d’Utilisateurs pour toute raison autre qu’une utilisation personnelle non commerciale, telle que prévue et autorisée par les fonctionnalités normales des Services et uniquement à des fins de Streaming« . Ainsi, les vidéos ne peuvent pas « être téléchargées (que ce soit de façon permanente ou temporaire), copiées, stockées ou redistribuées par l’utilisateur« .

Mais la décision de Google pose quelques questions : Google aurait-il supprimé Dolphin Browser HD de l’Android Market si son éditeur n’avait pas accepté de dégrader les fonctionnalités de son navigateur ? Le contrat de YouTube qui interdit aux utilisateurs de télécharger une vidéo s’impose-t-il aux logiciels qui offrent malgré tout cette possibilité ? En qualité d’éditeur de l’Android Market, Google aurait-il agi de la même manière pour protéger par exemple les intérêts de Dailymotion, qui a exactement la même restriction contractuelle à l’encontre du téléchargement ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés