La version actuelle de l’écran de choix du navigateur dans Windows ne fait pas que des heureux. Si l’accord entre Microsoft et la Commission européenne a satisfait les principaux éditeurs de navigateurs web (Microsoft, Mozilla, Apple, Opera et Google), les six autres sociétés de moindre envergure mais tout de même sélectionnées pour figurer dans cet écran de sélection sont mécontents de la situation actuelle.

En effet, ces navigateurs alternatifs ne sont pas immédiatement visibles par l’utilisateur. Il est obligé de manipuler la barre de défilement horizontale pour révéler les autres choix que proposent l’écran de sélection. Parmi les plaignants, nous retrouvons les éditeurs d’Avant Browser, Flock, GreenBrowser, Maxthon, SlimBrowser et Sleipnir. Ces derniers souhaitent donc un affichage plus équitable entre les différente solutions.

« Nous demandons seulement le simple ajout d’un texte ou d’un élément visuel qui indiquerait à l’internaute moyen qu’il existe d’autres choix à droit de la partie visible de l’écran. La présentation de l’écran de choix du navigateur laisse la grande majorité de ses utilisateurs dans l’ignorance du fait qu’ils ont le choix entre plus de cinq navigateurs » ont écrit les éditeurs, dans un courrier envoyé à la Commission européenne.

L’exécutif européen sera-t-il sensible à cette plainte qui intervient bien tardivement ? Tristan Nitot, fondateur et le président de l’association Mozilla Europe, avait souligné sur son blog la trop grande méconnaissance des utilisateurs en matière de navigateurs Internet : « mais on sait à quel point beaucoup d’utilisateurs ont du mal à cerner ce qu’est un navigateur. nombre de fois, j’ai posé la question autour de moi : « quel navigateur utilisez-vous ? ». Trop souvent, j’ai entendu « Orange » ou « Google« .

Dès lors, il n’est pas du tout certain que ces utilisateurs moins férus d’informatique remarquent cette barre horizontale…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés