Un fugitif britannique de 28 ans, Craig Lynch, est en cavale depuis septembre dernier. Mais plutôt que de rester planqué pour ne pas se faire remarquer, l'évadé publie régulièrement des messages sur son profil Facebook, narguant les forces de l'ordre.

C’est ce qui s’appelle se jouer des forces de l’ordre. Depuis septembre dernier, un fugitif britannique, condamné à sept ans de prison pour vol aggravé avec violence, a réussi l’exploit de ne pas se faire reprendre par la police. Et plutôt que de se terrer au fin fond d’une planque, Craig Lynch – c’est son nom – s’amuse de cette cavale en publiant régulièrement des messages sur Facebook ! L’évadé a même sa propre page « fan » qui compte plus de 7 700 membres à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Du côté de la police, on a bien du mal à cacher son embarras. Un ancien détenu qui parvient à se faire la malle et à donner régulièrement des nouvelles sur l’un des réseaux sociaux les plus fréquentés au monde, cela fait forcément un peu tache.

Bien entendu, contacté par les autorités britanniques, Facebook coopère pleinement pour localiser Craig Lynch. Sauf que manifestement, le fugitif a une certaine expérience des proxys anonymes, lui permettant de publier dans une relative tranquillité, le temps de changer de planque…

Reste à savoir combien de temps cette cavale durera. Facebook a d’ores et déjà effacé certains messages publiés sur la page « fan ». Selon Craig Lynch lui-même, le réseau social a même supprimé la page, ce qui ne l’a pas empêché d’en ouvrir une autre. Le plus étrange, selon la BBC, c’est bien le moment choisi par Craig Lynch pour s’échapper. Selon les médias britanniques, il était en fin de peine et purgeait une sentence en semi-liberté…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés