Symantec, qui édite notamment un logiciel de contrôle parental, a dévoilé un nouveau classement des mots-clés les plus recherchés par les mineurs. Si le web social a toujours autant de succès, l'étude révèle également un certain intérêt pour les contenus destinés aux adultes.

Quelques mois après la précédente étude, Symantec s’est de nouveau penché sur les principaux mots-clés utilisés par les enfants sur Internet. Sans surprise, le classement des 100 termes les plus recherchés n’a guère changé, les mineurs ayant manifestement les mêmes centres d’intérêts que leurs aînés, à savoir le web social et les contenus pornographiques. Cependant, ce nouveau rapport se veut plus précis que le précédent, puisque l’analyse porte non pas sur 3,5 millions de recherches, mais sur 14,6 millions de requêtes effectuées entre février et décembre 2009.

Ainsi, si Facebook et YouTube sont toujours dans le top 3 des requêtes les plus demandées, MySpace – qui était encore 5e en août dernier – amorce une lente dégringolade, puisqu’il est désormais 8e du classement. En effet, le site communautaire est depuis quelques mois complètement surclassé par le réseau inventé par Mark Zuckerberg, au point de forcer le directeur exécutif de MySpace à transformer en profondeur la stratégie du groupe.

Du côté des contenus pornographiques, les recherches restent relativement stables (4e et 5e au classement général). Cependant, s’il n’est guère surprenant de voir la tranche d’âge 13 – 18 ans s’y intéresser de près, il est plus troublant de voir les tranches inférieures effectuer des requêtes similaires. Les « tweens » (8 – 12 ans) et les très jeunes (7 ans et moins) ont respectivement positionné les termes « sex » et « porn » à la quatrième place.

Ces derniers résultats doivent cependant être lus avec une certaine prudence. En effet, il est tout à fait possible que le service de contrôle parental proposé par Symantec, OnlineFamily.Norton, ait également enregistré les requêtes… des parents. Ces derniers n’ont peut-être pas systématiquement désactivé le logiciel à chaque fois qu’ils ont surfé sur Internet. Toutefois, Symantec saura mettre en avant ce classement pour vanter les mérites de son produit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés