Les tournois de robots se multiplient. Une université chinoise espère organiser en 2010 le plus grand tournoi multi-épreuves de robots au monde, avec plus de 100 universités attendues autour de 16 épreuves.


(CC Johnny0101)

Après les Jeux Olympiques de Pékin l’été dernier, la Chine pourrait accueillir ses premiers jeux olympiques dédiés aux robots humanoïdes dès l’année prochaine (même si le CIO s’opposera bien sûr à l’utilisation de l’appellation mot « Jeux Olympiques »). L’Institut des Technologies de l’Université de Harbin espère en effet accueillir des robots venus d’une centaine d’universités dans le monde pour s’affronter autour de 16 épreuves différentes. La date exacte n’a pas encore été déterminée, les organisateurs étant toujours à la recherche des sponsors.

Les spectateurs pourront admirer des matchs de football (l’Université de Harbin a un groupe de recherche dédié aux joueurs de football robots), des épreuves d’athlétisme mais aussi des épreuves de nettoyage, plus adaptées au contentement de la ménagère et au développement d’un marché commercial.

Pour être admis, les robots devront avoir forme humaine avec deux bras, deux jambes et aucune roue. BBC News, qui rapporte l’information, note que le projet devra faire face à une concurrence croissante dans les tournois de robots. La Californie accueillera en avril 2010 les RoboGames, tandis que Singapoure organisera un championnat du monde de football robotique l’année prochaine, après l’édition 2009 de la RoboCup à Suzhou, en Chine, qui a vu s’affronter 400 équipes de 35 nations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés