Jupiter Research fait mal aux rêves des plateformes musicales en ligne. Le cabinet de recherche prévoit que les CD ne seront pas remplacés dans le coeur des consommateurs avant la fin de cette décennie.

En 2009, les européens dépenseront 1 milliard de dollars en musique numérique accédée par Internet, que ça soit en téléchargements ou en abonnements. Au total, selon Jupiter, le marché de la musique représentera 10,2 milliards en Europe.

L’institut ne compte toutefois pas dans ses données le marché des sonneries de téléphone qui est en plein boom actuellement (bonne nouvelle pour les artistes et la qualité de restitution de leurs œuvres).

En réalité, « difficile à voir, toujours en mouvement est l’avenir ». Forrester, le grand rival de Jupiter, prédisait lui il y a quelques semaines que le marché européen de la musique en ligne représenterait 30 % en 2009.

Une seule certitude, pendant que certains se battent sur ces chiffres, le P2P ne fait lui que s’accroître.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés