Pour lutter contre la baisse des ventes de singles, Muse cherche à ajouter une plus-value à son dernier titre. Butterflies & Hurricanes est ainsi livré avec u-myx, un nouveau concept britannique.

Sorti le 20 septembre, le dernier single de Muse tente d’attirer les amateurs en étant livré avec des pistes compatibles avec u-myx. Ce logiciel permet de remixer le titre très simplement, façon eJay, en assemblant les samples sur différents canaux.

Tiré du même album Absolution, le titre Apocalypse Please compte lui sur la générosité des consommateurs pour redynamiser les ventes de singles. Selon MTV, « Muse versera 10 % de ses revenus à l’Oxfam, association caritative britannique dont la campagne Make Trade Fair, vise à rendre les échanges commerciaux plus égaux entre le nord et le sud« . S’il ne s’agit vraiment que de 10 % des revenus de Muse, l’association reçoit donc certainement moins de 7 centimes d’euros pour un CD vendu plus de 7 euros au consommateur, soit moins de 7.000 euros pour 1 million de titres vendus. S’il s’agissait de 10 % des revenus des producteurs, le chiffre serait au minimum multiplié par 6.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés