Alors que l'échéance électorale se rapproche, Maxime Rouquet et son suppléant, Laurent Le Besnerais, ont eu l'occasion de donner leur première réunion publique mardi dernier. Depuis, le candidat du Parti pirate dans la dixième circonscription des Yvelines a réalisé un entretien où il rappelle les grandes lignes de son mouvement et les principaux points défendus dans cette campagne.

Maxime Rouquet, candidat étiqueté Parti pirate pour les élections législatives partielles de la 10e circonscription des Yvelines, sera confronté le 20 septembre prochain aux candidats UMP Jean-Frédéric Poisson et PS Georges Mougeot.

Dans un entretien donné à Street Reporter, le jeune homme rappelle l’origine du mouvement pirate dans le monde, avec les principales valeurs portées par le Parti pirate. Si cette première échéance électorale sera un baptême du feu pour Maxime et le le Parti pirate, le véritable défi sera de se préparer aux élections régionales de prévues pour l’année prochaine.

« Nous savons très bien que nous avons peu de chances d’être élu dans un bastion de la droite. Les partis traditionnels ont davantage de moyens, et n’ont plus à faire leurs preuves » souligne Maxime Rouquet. « Nous voulons réunir des suffrages pour peser sur le choix des parlementaires. Le but final est d’arriver à entrer dans le débat pour le faire évoluer à notre manière. Nous n’avons pas de stratégie politique précise. Rien n’est prédéfini » conclu-t-il.

Rappelons par ailleurs que la prochaine réunion publique du Parti pirate aura lieu le mercredi 16 septembre à 20h45 dans la salle Saint-Hubert (proche de la Mairie de Rambouillet), avenue Georges Pompidou, 78120 Rambouillet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés