Ce n'était peut-être pas la mission première qui a commandé à Aegis Padlock la conception de ce disque dur, mais cela montre bien que l'idée initiale de Christine Albanel d'envoyer les disques durs au ministère de la culture n'était pas vraiment la meilleure idée.

Si les disques durs externes sont forts pratiques pour transporter des données en grande quantité, leurs dimensions en font des cibles de choix pour des personnes mal intentionnées. Pour rassurer les plus paranoïaques d’entre nous, le dispositif Aegis Padlock mise sur le disque dur sécurisé grâce au chiffrement AES et uniquement accessible après avoir rentré le code PIN de l’appareil. Le produit dispose en effet de son propre pavé numérique directement sur la façade.

Plusieurs gabarits sont d’ores et déjà disponibles (250 Go, 320 Go et 500 Go) et deux niveaux de chiffrement son proposés : AES-128 bits ou 256 bits. L’appareil utilise un port USB 2.0 pour se relier à votre ordinateur et est annoncé comme compatible avec les principaux systèmes d’exploitation, Windows, Mac et Linux. Par ailleurs, le disque dur a une fonctionnalité relativement pratique puisqu’il peut mémoriser jusqu’à 10 identifiants PIN différents, sans compter celui de l’administrateur.

Si le disque dur peut faire effectivement foi comme l’avait suggéré l’ex-ministre de la Christine Albanel, on souhaite bien du plaisir aux services situés Rue de Valois pour découvrir le code PIN et casser le chiffrement. Nul doute que nombre d’internautes auraient pris un malin plaisir à envoyer des appareils défectueux, vides, truffés de programmes malveillants ou tout simplement protégés par un chiffrement de bonne facture.

Rappelons au passage que ce standard de chiffrement avancé est notamment utilisé [PDF] par certaines organisations du gouvernement des États-Unis.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés