Publié par Julien L., le Mercredi 12 Août 2009

Officiellement enregistré, le Parti pirate britannique se prépare pour les élections législatives

Le Parti pirate britannique est depuis hier officiellement enregistré par la commission électorale. Désormais, la formation politique va pouvoir participer au combat politique des prochaines élections législatives avec en ligne de mire l'obtention de sièges dans la chambre basse, la chambre des communes. Néanmoins, le système électoral risque de ne pas jouer en faveur de ce jeune parti.

En juin dernier, le Parti pirate suédois remportait une grande victoire en obtenant un siège au Parlement européen. Avec pas moins de 7,1 % des voix, ce mouvement a su mobiliser la jeunesse suédoise, puisque les "pirates" ont reçu plus de votes des moins de 30 ans que n'importe quel autre parti local. Un véritable clivage générationnel et transversal à tous les formations classiques.

Si ce succès est avant tout symbolique, cette percée a eu le mérite de galvaniser les sympathisants du mouvement pirate dans les autres pays, accélérant la mise en place de nouvelles structures ou en fédérant les forces déjà présentes. Ainsi, le Parti pirate suisse a vu le jour le mois dernier, tandis qu'au Canada et en France, la mobilisation s'est remise en marche. Toutefois, la situation dans l'Hexagone reste encore floue, les deux Partis pirates les plus anciens n'ayant toujours pas fusionnés... tandis qu'une troisième formation s'est lancée dans l'aventure.

Quoiqu'il en soit, le Parti pirate britannique semble sur une bonne lancée, puisque le mouvement est désormais officiellement enregistré par la commission électorale. En clair, les pirates vont pouvoir rejoindre la mêlée politique pour faire valoir leurs idées et se battre pour leurs convictions. Néanmoins avant d'en découdre, le défi le plus urgent pour le groupe britannique est d'engranger encore plus d'adhérents et d'améliorer leur visibilité aux yeux du grand public.

"Maintenant, le parti peut réellement commencer. Il est temps pour nous de dire au reste du monde que nous existons, que nous recrutons des membres, que nous levons des fonds et que nous fourbissons déjà nos armes pour les prochaines élections législatives" a déclaré Andrew Robinson, du Parti pirate britannique. "L'équipe dirigeante et le staff web ont mis en place le cadre dont le parti avait besoin pour aller de l'avant, et il est grand temps désormais de faire bouger les choses".

Très enthousiaste, Andrew Robinson dévoile quelques pistes pour agir tous azimuts : "rejoindre le parti, en parler aux médias, à vos amis, prendre part aux débats politiques et à l'évolution du mouvement, nous rejoindre sur Facebook, faire un don ou mettre en place un paiement régulier pour financer notre développement, établir une antenne locale dans votre circonscription, votre école ou votre lieu de travail".

Il est évident que le succès du parti au Royaume-Uni, et au final dans n'importe quel autre pays, dépendra avant-tout de la capacité réelle des membres à agir au-delà d'un simple forum de discussion. Il est sans doute difficile de parier sur une victoire semblable à ce qu'a connu le Parti pirate suédois, dont l'enjeu était véritablement transversal à tous les partis et dont la tournure avait pris la forme d'un véritable débat de société.

Si la situation britannique n'est pas particulièrement reluisante à ce niveau (réflexion sur la riposte graduée, coupure de l'accès à Internet, censure, durcissement législatif...), l'arrivée des "pirates" dans la chambre des communes britannique n'est pas pour demain puisque le système électoral ne repose pas sur la proportionnelle. Et sans doute faudra-t-il que les Partis pirates transcendent leur idéologie pour aborder d'autres problématiques, comme les impôts, l'environnement ou n'importe quel autre sujet, au risque de rester un parti "de niche".

Publié par Julien L., le 12 Août 2009 à 15h24
 
23
Commentaires à propos de «Officiellement enregistré, le Parti pirate britannique se prépare pour les élections législatives»
Inscrit le 12/05/2009
888 messages publiés
Ca va faire bouger un peu les choses tout ça
Inscrit le 12/03/2009
324 messages publiés
Tout le problème des "partis pirates" est résumé dans la dernière phrase. Pour devenir influent en tant que parti politique, il faut s'intéresser à toutes les facettes de la politique. Fonder son programme sur la défense des libertés et des échanges numériques, c'est bien. Mais si vous ne savez pas quoi dire sur l'économie, sur le chômage ou sur l'environnement, personne ne votera pour vous.
Inscrit le 17/07/2006
491 messages publiés
Tout le problème des "partis pirates" est résumé dans la dernière phrase. Pour devenir influent en tant que parti politique, il faut s'intéresser à toutes les facettes de la politique. Fonder son programme sur la défense des libertés et des échanges numériques, c'est bien. Mais si vous ne savez pas quoi dire sur l'économie, sur le chômage ou sur l'environnement, personne ne votera pour vous.

Pour devenir influent, certes.
Pour que des gens votent pour vous, le cas de la Suede nous enseigne le contraire
Inscrit le 20/04/2009
16 messages publiés
Hé bien, en tout cas, Bonne Chance à eux
Inscrit le 08/03/2009
8 messages publiés
Il est intéressant de préciser que le système Britannique est le scrutin majoritaire uninominal à un tour, ce qui est la même chose qu'en France, sauf qu'il n'y a qu'un tour : il faut qu'ils soient dans une circonscription donnée le premier parti en nombre de voies devant les travaillistes et les conservateurs, ce qui n'est pas gagné. Le parlement britannique s'est révélé jusqu'à maintenant encore moins représentatif que le notre .
Inscrit le 08/03/2009
8 messages publiés
Il est intéressant de préciser que le système Britannique est le scrutin majoritaire uninominal à un tour, ce qui est la même chose qu'en France, sauf qu'il n'y a qu'un tour : il faut qu'ils soient dans une circonscription donnée le premier parti en nombre de voies devant les travaillistes et les conservateurs, ce qui n'est pas gagné. Le parlement britannique s'est révélé jusqu'à maintenant encore moins représentatif que le notre .

en nombre de voix, excusez-moi
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
>>>"pour aborder d'autres problématiques, comme les impôts, l'environnement ou n'importe quel autre sujet, au risque de rester un parti "de niche"."

Etrange ... il va falloir qu'ils s'expriment et qu'ils prennent position sur des sujets de société autrement plus important que le piratage. Qui l'eut cru ?
Inscrit le 04/03/2009
232 messages publiés
à quand un parti pirate en France ?
Inscrit le 18/10/2008
1857 messages publiés

Citation

Etrange ... il va falloir qu'ils s'expriment et qu'ils prennent position sur des sujets de société autrement plus important que le piratage. Qui l'eut cru ?

Ce n'est pas l'optique. Le parti pirate ne vise pas le pouvoir, c'est plutôt une démarche eBay : on propose ça, ça et ça. Ceux qui l'acceptent ont notre soutien sur le reste. Ca a ses points faibles mais bon, vu que ce qui sépare les partis institutionnels a l'épaisseur d'un papier à cigarette... En tout cas c'est efficace pour forcer un sujet dans l'agenda des autres (les libéraux allemands sont déjà bien embêtés vu qu'ils sentent la concurrence... déjà). Comme par hasard, c'est les verts qui s'y sont collés au parlement européen. enter qui fait des commentaires sur le parti pirate sans lire leurs déclarations, qui l'eut cru ? Je dirais beaucoup de monde ici, mébon...

PS: au fait, enter, j'espère que c'était sympa tes vacances mais on dirait que le naturel des quote de goret sont revenus. Un petit effort s'il te plaît.
Inscrit le 09/02/2009
837 messages publiés
>>>"pour aborder d'autres problématiques, comme les impôts, l'environnement ou n'importe quel autre sujet, au risque de rester un parti "de niche"."



Etrange ... il va falloir qu'ils s'expriment et qu'ils prennent position sur des sujets de société autrement plus important que le piratage. Qui l'eut cru ?



haha sacré enter !!!

en effet il y'a plus important que le piratage d'ailleurs plutot que de passer du temps sur hadopi on devrait peut etre faire des choses plus importantes..... a non c'est vrai le marché de la musique ne vas pas bien c'est parceque les gens téléharge , d'ailleurs on ne vend plus de bagnol en 2009 c'est surment parceque les gens téléchargent trop de bagnole.
Inscrit le 17/06/2009
491 messages publiés
Oui !!! à quand la même chose chez nous ?

L'exemple suédois montre bien qu'on peut devenir des troubles fêtes dans le paysage politique sans avoir un programme qui fait le tour des idées politiciennes classiques ! Ensuite, ils s'associeront avec un parti qui partage leurs idées sur les libertés numériques et renforceront leurs rangs pour les prochains débats qui ne les concernent pas plus que ça !

Mais s'ils font un bon score aux élections, ça fera effet d'un coup de semonce pour tous les dictateurs en herbe à la solde des lobby de la finance ! (Sarkozy ! je te vois !)
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
>>>"pour aborder d'autres problématiques, comme les impôts, l'environnement ou n'importe quel autre sujet, au risque de rester un parti "de niche"."



Etrange ... il va falloir qu'ils s'expriment et qu'ils prennent position sur des sujets de société autrement plus important que le piratage. Qui l'eut cru ?


ah ben de toute façon ils iront plus loin que le simple droit de partage, puisque avec les gouvernements actuels c'est toute la démocratie et le droit à l'expression qui sont menacés.

donc le "piratage" est actuellement le dernier bastion de la démocratie (piratage de la carte des ogms par les paysans, piratage de la carte nucléaire par greenpeace, piratage des comptes des élus pour mettre à jour leurs magouilles, piratage des bavures policières par qques malotrus équipé de portables, piratage des manifs contrôlés d'iran et des assassinats de manifestants etcetc. tout ce qui avant était du ressort exclusif de quelques journalistes chanceux et couillus est désormais à la portée de n'importe quel citoyen un peu doué en hacking ou doué pour collecter des informations - le peuple d'internet se faisant un plaisir de relayer tout ça).

donc oui, le parti pirate aura du taf pour remettre la démocratie au centre des préoccupations politiques...
Inscrit le 24/02/2009
165 messages publiés
Sachant que la Grande Bretagne utilise un scrutin uninominal majoritaire à 1 tour, ça risque d'être compliqué d'avoir des sièges. (déjà que les verts ou le libdem ont du mal...)
Inscrit le 12/05/2009
888 messages publiés
C'est qu'il serait presque drôle le troll

Etrange ... il va falloir qu'ils s'expriment et qu'ils prennent position sur des sujets de société autrement plus important que le piratage. Qui l'eut cru ?


Dit ça à nos politicard car eux ils ont l'air de croire que c'est plus important de protéger une industrie obsolète et esclavagiste en s'attaquant à un bouc émissaire (très mal choisi d'ailleurs) que de protéger les ouvriers mis à la porte comme de la fiente.

Et pour info la liberté d'expression, la neutralité du web fait aussi parti de leur préoccupations (si ça c'est pas important c'est qu'on est vraiment en dictature, même les trolls ont le droit de s'exprimer , c'est parfois dommage mais c'est ça la liberté d'expression et je préfère être envahi de couillon fini qui ouvre leur gueule plutôt qu'on nous la supprime)

Réflexion type enter: partie pirate=>piratage....ouah y a du niveau de réflexion, lis un peu d'hackim bey et tu verras que le terme "pirate" englobe bien plus de choses que ce que tu peut penser.

@Equilibre: Pas forcément besoin d'avoir des sièges, un bon score montrera à tout les politicars que les sujets mis en avant préoccupe vraiment et vu comment pour certains ils sont prêt à tout pour grappiller quelques scrutins ça aura le mérite d'ouvrir un vrai débat.

@horizon:
on ne vend plus de bagnol en 2009 c'est surement parceque les gens téléchargent trop de bagnole.


Ca si tu veut (ayant travaillé dans l'industrie auto je l'ai bien vu), y a une réponse toute simple c'est qu'à force de fabriquer des bagnoles hors de prix alors que des smicards peuvent limite manger bah t'en vend plus (tiens sa rejoins ce que beaucoup pense des CD bizarre non? Faudrait peut être repensé leur modèle éco) car faut voir le nombre de transmission jaguar qui sont fabriqués rien que dans une usine (une transmission faisant souvent la vie d'une voiture, jamais compris qu'on en fabrique autant sachant que la grande majorité des gens n'ont pas les moyens).
Pourtant Ford (le gugus hein pas la marque) avait bien compris le système en fabriquant des voitures fiables et bon marché (il aidait même ses employés avec de belles réductions), il a tout de même fait fortune comme ça (et créé plein d'emploi au passage).
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
Rêvons du jour où l'on aura un parti pirate dans chaque pays. Et qui seront majoritaires en Europe !
Concernant les autres sujets que revoir les droits du biz et de la pharma, ils ne peuvent pas faire pire politique qu'actuellement.
Je crois vraiment qu'un souffle nouveau est nécessaire.
Allez tous sur http://www.facebook....id=102577189324
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
à quand un parti pirate en France ?


Y a, mais Numérama n'aime pas en parler. Numérama préfère la Suède et la GB. lol !
http://partipirate.org/blog/index.php
Inscrit le 16/06/2009
9510 messages publiés
Mindo (Rédacteurs Numerama) le 13/08/2009 à 12:50
ingenys, le 13/08/2009 - 12:22

à quand un parti pirate en France ?


Y a, mais Numérama n'aime pas en parler. Numérama préfère la Suède et la GB. lol !
http://partipirate.org/blog/index.php


Mais non, nous avons déjà abordé la question du parti pirate français ;

Seulement, la situation n'est pas pour ainsi dire idéale : trois formations existent, tandis qu'à première vue, la Grande-Bretagne et la Suède ne rencontrent pas le même problème :-).

Une fusion était prévue, mais elle n'est toujours pas arrivée.
Inscrit le 20/04/2009
16 messages publiés
à quand un parti pirate en France ?

Il y a déjà un parti pirate en France, et ce depuis 2006, qui a acccedé au rang d'association il y a quelques moi
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
OK ! On attend donc que le Parti Pirate français soit bien stable et solidement ancré. Démocratique pour que les membres puissent voter et que ça vogue emporté par un vent fort et salutaire.
Inscrit le 27/05/2009
219 messages publiés
C est vrai que si en France les pirates décident de se conduire comme la gauche "radicale", on n est pas sortis de l auberge !
Inscrit le 17/04/2009
27 messages publiés
Les idées et propositions du parti pirate se présentent sous la forme des trois points du parti pirate international, à savoir :

1) le droit au libre partage de la culture réalisé par une réforme complète du droit d'auteur

2) La libre circulation des savoirs scientifiques grâce à l'abolition des brevets

3) La protection des libertés individuelles

Cette présentation en trois points est claire et accessible à tous, c'est pourquoi elle a été choisie, afin de rassembler tous les internautes, et de sortir des clivages droite/gauche.

Néanmoins le parti pirate va plus loin dans sa réflexion, et il a les moyens de s'exprimer et de proposer des idées neuves dans de nombreux domaines.

1) L'objectif de la réforme du droit d'auteur que nous proposons est d'assurer la diversité culturelle et la rémunération des créateurs. En effet, les artistes actuellement produits, diffusés et rémunérés sont très peu nombreux, incarnent une caste de quelques privilégiés qui produisent des ?uvres formatées et uniformisées, alors que la grande majorité des artistes talentueux vivent dans la misère, subsistent grâce aux concerts, au jobs d'appoint et au téléchargement sur Internet, celui là même que l'on voudrait interdire.
Assurer la diversité culturelle, cela veut dire rémunérer équitablement les artistes libres.
Pour y parvenir, le parti pirate se propose d'inventer un modèle économique nouveau, dans lequel le secteur privé, le secteur public, les citoyens et les internautes seraient associés afin de remettre en question le monopole du consortium des majors, qui viole les principes les plus élémentaires de la libre concurrence.
Ce nouveau modèle de diversité économique, vous êtes tous conviés à sa construction aux côtés du parti pirate, et il est applicable aux autres domaines de l'économie, tant le numérique a envahit la vie sociale et économique de notre planète.

2) La problématique des brevets est fondamentale et très large pour l'avenir de la société. Elle pose la question de la brevetabilité du vivant, du domaine public, de la distribution des médicaments, et plus généralement des valeurs sur lesquelles notre société mise. Dans un contexte de crise économique, le parti pirate est une force neuve qui propose des valeurs humaines, un développement durable, un investissement économique de notre société dans ce qui fait ses plus grandes forces et sa richesse : la culture et la science.
En effet, si tous nos efforts économiques étaient portés sur la création d'emplois dans le domaine culturel et scientifique ainsi que dans l'éducation, non seulement l'humanisme qui manque cruellement à l'économie financière reprendrait force et vigueur, mais en plus les français, très diplômés et exploités dans des emplois non qualifiés trouveraient un emploi à la mesure de leur diplôme, et laisseraient vacants les emplois non qualifiés pour les chômeurs non diplômés qui ne peuvent concurrencer sur le marché de l'emploi les diplômés, qui leur prennent tous les emplois non qualifiés faute de mieux.
Ainsi, sur le marché mondial, la France utiliserait ses compétences de manière optimale, au lieu de concurrencer les pays émergents comme la Chine dans des secteurs économiques industriels où elle n'a aucune chance face à une main d'?uvre plus nombreuse, moins couteuse et productive.

3) Enfin, du point de vue des libertés individuelles, le champ est très large : il s'agit de mener de front une réflexion éthique sur les découvertes technologiques et scientifiques, qui sont de véritables choix de société. Réfléchir à la vidéo surveillance d'un point de vue éthique par exemple, mais également aux possibilités d'organiser la démocratie directe d'une manière différente et neuve grâce aux outils des réseaux d'Internet, aux assemblées locales des universités, des quartiers, ...
La neutralité d'Internet est un élément essentiel de la liberté fondamentale et constitutionnelle de communiquer, comme nous l'a rappelé le conseil constitutionnel, et elle est indispensable au partage libre de la culture, à la liberté de s'éduquer, de s'informer. Les récentes propositions de lois liberticides de la part du gouvernement sont bien la preuve que de telles réflexions sont nécessaires.

Les idées du parti pirate ne se limitent donc ni à Internet, ni au droit d'auteur et aux brevets ; elles ont des conséquences économiques, sociales, éthiques, philosophiques.
Il reste de nombreuses directions à suivre, des idées à inventer, et chaque citoyen est invité à y participer.
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
Aujourd'hui un message dans ma boite de réception Facebook du Pirate UK : "We now have 1500 members".
Ils sont polis et bien propres. Les partis pirates français ne m'ont jamais écrit.
Inscrit le 24/07/2009
13 messages publiés
Tu es inscrit au groupe FACEBOOK "Parti Pirate" ?
http://www.facebook....gid=86585801131
Car ils ont déjà envoyé des message
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2009
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6