Plusieurs internautes abonnés au FAI américain AT&T ont signalé des problèmes d'accès à un des sous-domaines de 4Chan, un BBS controversé où de nombreux contenus circulent, notamment des images et des vidéos pour adultes. Ces difficultés seraient surtout localisées dans le sud de la Californie, bien que d'autres régions seraient partiellement touchées.

Mise à jour : AT&T a publié la déclaration suivante : début vendredi, un client de AT&T a été touché par une attaque DDoS provenant d’aresses IP connectée à img.4chan.org. Pour empêcher cette attaque de perturber le service du client et pour éviter que l’attaque touche d’autres abonnés, AT&T a bloqué temporairement les adresses IP en question. Cette action n’a rien à voir avec le contenu d’img.4chan.org ; notre volonté est de protéger nos clients du trafic malveillant.

Dans la nuit de dimanche, nous avons constaté que la menace n’existait plus, AT&T a donc retiré les adresses IP de sa liste noire. Nous continuerons néanmoins à surveiller toute activité DDoS et trafic malveillant pour protéger nos clients. Rien de personnel donc, dans cette affaire.

Sur Internet, certains sites web trainent une réputation pour le moins sulfureuse, où le meilleur côtoie parfois le pire. C’est le cas du célèbre BBS 4Chan, un espace de discussion relativement connu des internautes pour avoir lancé ou popularisé certains mèmes comme les lolcats, le Rickrolling ou encore le mouvement Anonymous qui est considérée comme la branche activiste du BBS avec différentes actions plus ou moins spectaculaires.

Mais si 4Chan a lancé des modes sur le web ou s’est illustré par des actions concrètes, le BBS est également très controversé, puisqu’il propose de nombreux contenus pour adultes, allant de la pornographie à la violence gratuite en passant par tout un spectre définitivement « NSFW » (Not Safe For Work). Ainsi, plusieurs médias ont critiqué vivement l’imageboard, l’accusant de laisser passer tout et n’importe quoi. Ainsi, malgré la présence de modérateurs surveillant 4Chan jour et nuit, entre 150 000 et 200 000 images sont postées quotidiennement et parfois, des dérapages surviennent.

Or, selon le Los Angeles Metblogs, le FAI américain AT&T aurait procédé à un blocage ciblé du site, au niveau du sous-domaine img.4chan.org. Selon différentes sources rassemblées par le LA Metblogs et Mashable, les clients impactés par cette mesure sont principalement ceux vivant au sud de la Californie. Pour l’instant, les autres sous-domaines restent accessibles pour les internautes AT&T et il est nécessaire de relever également que les clients sans-fil (via iPhone par exemple) ou vivant dans d’autres régions américaines ne sont pas touchés par ce problème.

Cela peut donc tout à fait être une simple erreur technique impactant des abonnés dans une région précise. Comme le précise Mashable, cette information peut également être un éventuel hoax de la part de 4Chan lui-même et ce ne serait peut-être pas si étonnant, au regard du profil très particulier de ce site web (et de ses membres). Reste que dans les commentaires du LA Metblogs ou de Mashable, plusieurs internautes américains indiquent rencontrer des problèmes similaires. Ce serait notamment le cas au Texas, en Oklahoma, au Kansas ainsi que dans d’autres régions du pays.

S’il s’agit en revanche d’une décision de AT&T, c’est par contre plus problématique, car AT&T porterait alors un mauvais coup à la neutralité du net, puisque le FAI américain s’arroge dès lors le droit de discriminer volontairement un site web. Or, à moins que ce blocage résulte d’une décision judiciaire, le rôle d’un FAI est d’acheminer les données et pas de les examiner. Le parallèle avec le rôle du facteur est d’ailleurs souvent réalisé : celui-ci n’ouvre pas les colis et les lettres, mais se charge uniquement de les acheminer à bon port.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés