Nous avions beaucoup critiqué sur Ratiatum l'article paru sur 01Net, signé d'un "grand reporter" qui osait affirmer sans grande précaution que le site Allofmp3 était légal, entraînant des milliers d'internautes français dans la plus parfaite illégalité. Voilà qu'enfin un nouvel article du même journal vient démentir les affirmations du premier. A nouveau, méfiance est donc de mise pour tous ceux qui ont alimenté les comptes troubles de ce site russe.

Rappelons que Allofmp3 propose à ses visiteurs d’acheter de la musique, non pas à l’unité, mais au poids. Et le Méga-octet n’est pas cher : 1 centime d’euro ! Forcément, quand on dit aux internautes que c’est légal, à ce prix tout le monde plonge…

Mais, rappelons le une nouvelle fois, Allofmp3 n’est pas légal !

Dans notre article du 15 mai, nous avions mis en doute sa légalité au point de vue du droit international. Il semble en fait que son illégalité soit beaucoup plus directe. Allofmp3 prétend en effet qu’il reverse les droits à la ROMS, laquelle reverserait les droits aux sociétés de gestion collective RAO et RPA, elles mêmes chargées de reverser à la SACEM les droits qui reviennent aux auteurs français. Or l’accord entre la ROMS et les RAO/RPA ne serait plus valable :

Que ce soit les auteurs ou les producteurs, tous confirment que Allofmp3 n’est pas légal. La SACEM déconseille ouvertement aux internautes de l’utiliser. Aucune action n’a été porté contre le site pour le moment, sa localisation en Russie rendant toute action plus qu’aléatoire.

Pas grand chose à craindre cependant pour le client final puisque sa responsabilité juridique, même si bien réelle au regard du droit d’auteur, n’est que théorique. Politiquement, il serait inconcevable de porter plainte contre des consommateurs qui pensent acheter des morceaux légaux en toute bonne foi.

Pourquoi nous acharnons nous donc à prévenir que ce site est illégal ? Principalement parce qu’il nous paraît totalement anormal et condamnable d’alimenter financièrement la mafia russe qui se cache très probablement derrière ce site, tout comme ils se cachent derrière les sites de vente de tabac ou d’alcool. Chaque client de Allofmp3 doit en être pleinement conscient et se rappeler que les artistes, eux, ne touchent pas plus au méga-octet par Allofmp3 que par Kazaa ou eDonkey…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés