Une idée à reprendre par les maisons de disques pour redonner de la valeur aux objets matériels dans l’environnement numérique ? Le trimestriel haute-de-gamme et bilingue Amusement, spécialisé dans les loisirs numériques, annonce la sortie cette semaine du premier magazine au monde doté d’une puce RFID. Fixée sur la page 2 du magazine, la puce permet aux possesseurs du magazine papier d’accéder à des contenus exclusifs en ligne : jeu-vidéo par l’artiste Messhof, un dispositif interactif multi-ultilisateur par Electronic Shadow, une installation interactive par Factoid (Pierre Nouvel, Valère Terrier) et Le Tone, une vidéo en 3D par Gkaster et un wallpaper par Philippe Jarrigeon. Et davantage encore par la suite.

« En lançant AMUSEMENT, nous souhaitions reformuler la presse technologique à l’ère d’Internet, en proposant un véritable magazine-objet. Un an plus tard, en connectant notre titre à la toile, nous montrons qu’il est encore possible de repenser le magazine papier pour notre époque« , explique le directeur de la publication, Abdel Bounane.

Le concept est lancé en partenariat avec la société française Violet, qui propose le célèbre Nataztag/tag capable de lire les tags RFID (et depuis quelques mois un lecteur Mir:ror), et avec GS1 France qui aide les entreprises françaises à déployer les puces RFID notamment à l’aide d’un annuaire français ONS Root (une sorte de DNS pour les objets). Pour activer les contenus numériques, il faut donc passer la puce RFID devant un lecteur Violet, qui reconnaît l’objet et exécute l’action correspondante.

Le magazine et sa puce RFID seront disponibles le 17 mars au concept-store Colette, et à partir du 20 mars dans les kiosques en Europe et aux Etats-Unis, pour 5 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés