La police allemande a procédé ce début de semaine à plus de 330 perquisitions ainsi qu'à l'arrestation de 342 personnes soupçonnées d'avoir diffusé sur KaZaa des chansons à contenu xenophobe, raciste et nazi. Elles risquent des condamnations pour incitation à la haine raciale.

Le BundesKriminalAmbt, l’équivalent du FBI en allemagne, vient d’effectuer une vaste razzia sur tout le territoire allemand dans le milieu des skinheads neonazi. Selon Jörg Ziercke, le président du BKA, la musique des groupes skin tient une place prépondérante dans la propagation de l’idéologie extrême-droite et ces derniers se servent allègrement des réseaux P2P pour diffuser leurs « œuvres ». Il ajoute également que l’incitation à la haine raciale n’est pas un banal délit et tient à démontrer avec cette opération que l’Internet, y compris le P2P, n’est pas une zone de non-droit.

A bon entendeur…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés