Deux offres de reprise sont en lice pour reprendre Qobuz. Le tribunal de commerce de Paris tranchera le 29 décembre.

C’est donc le 29 décembre que le destin de Qobuz sera scellé. C’est en effet à cette date que le tribunal de commerce de Paris décidera de l’avenir de la plateforme de streaming française, qui a été placée en redressement judiciaire à la mi-novembre après un an passé sous la protection de la procédure de sauvegarde.

qobuz_logo.jpg

À l’heure actuelle, deux offres de reprise sont toujours en lice pour prendre le contrôle de Qobuz. Celles-ci « présentent des garanties de sérieux » et se sont « engagées » à continuer l’activité du service en respectant son originalité, à savoir un effort sur la valeur ajoutée avec la production d’un contenu original dans un webzine et une qualité sonore supérieure, quitte à proposer des abonnements un peu plus chers que la concurrence.

Sur son blog, Qobuz veut y croire. « Il semble donc acquis que Qobuz tournera la page ce jour-là et entamera 2016 comme l’année du renouveau et de l’expansion », peut-on lire, alors que les réactions des représentants du personnel sont aussi citées.

La plateforme ne dit pas quels sont les deux candidats au rachat. Mais d’après les sources du site Électron Libre, il s’agirait de la société éditrice de SonVidéo, qui est centrée sur la vente de matériel audio et vidéo, et la boutique en ligne Allbrary.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés