Le vélo made in France de Marc Simoncini a péché par excès de confiance. Sorti des usines Seb après une période de R&D courte, l’Angell Bike est un vélo connecté qui multiplie les défauts et les erreurs de jeunesse, avec une interface brouillon sur un tout petit écran de 2,4 pouces. Entre les bugs logiciels et les défauts du matériel, on se demande si cet Angell n’aurait pas mérité quelques mois en plus dans les cerveaux de ses créateurs. D’autant que le concept est bon : un vélo fin, petit, léger et agréable à utiliser quand il fonctionne. Mais à 2 860 € sans le moindre accessoire (les gardes-boue inutiles en bois coûtent 89 €…), on n’est pas loin du pire rapport qualité / prix du marché. Le suivant sera mieux !

Les meilleurs prix

Notre verdict sur l'Angell Bike

Angell Bike : Les caractéristiques

Couple 40 Nm
Puissance 250 W
Moteur Aikema
Capteur Force
Vitesses 1
Matériaux Aluminium, fourche carbone
Style Urbain
Ordinateur de bord Angell
Batterie 360 Wh
Autonomie 40 km
Modes d'assistance 4
Tailles Unique
Poids 17 kg
Batterie amovible Oui
Date de sortie 01/07/2020