Après 21 ans de bons et loyaux services, la barre d’outils Google n’est officiellement plus disponible. Le géant de la recherche a mis fin à ce petit addon qui a bercé le web des années 2000.

Nous sommes en 2003. Dans votre chambre résonne le tube How You Remind Me de Nickelback. Curieux de connaitre les paroles, vous lancez votre tout nouveau PC Windows XP muni d’un processeur Pentium 4. Après la minute et demie de démarrage réglementaire, vous cliquez Internet Explorer 6 et tapez soigneusement le titre de la chanson dans la barre d’outils Google. À coup sûr, grâce à ce petit logiciel vous allez trouver ce que vous cherchez et éviterez de chanter en yaourt.

21 ans plus tard, la barre d’outils Google est morte

Si cette situation vous parle, c’est que vous êtes assez vieux pour avoir connu la barre d’outils Google, un addon indispensable pour bien surfer sur le web au début des années 2000. Installable sur Internet Explorer ou Mozilla Firefox, ce logiciel vous permettait de faire une recherche Google directement depuis l’interface de votre navigateur web. Un petit miracle au moment où taper des mots clés dans sa barre d’URL ne permettait pas encore de faire des recherches sur l’internet du monde entier. En cette fin d’année 2021, la barre d’outils Google a enfin disparu, comme l’a remarqué ArsTechnica.

La dernière version de la barre d'outils Google // Source : Google
La dernière version de la barre d’outils Google // Source : Google

Sorti dans sa première version le 11 décembre 2000, l’outil pour Internet Explorer sera resté disponible sur le web pendant 21 années. Sur la Wayback Machine, on trouve encore des traces du logiciel jusqu’au 19 novembre 2021. La barre d’outils promettait de « voir les résultats de Google en direct grâce à Instant Search », de « traduire les pages web automatiquement » et même de « garder un œil sur ces notifications Google+ » (ne rigolez pas).

En réalité, la barre d’outils Google était officieusement morte depuis de longues années. Sa dernière version, la 7.5, est sortie en aout 2013 et le site listait encore Internet Explorer 6 et Windows XP comme des environnements de travail valables. Il est probable qu’une équipe de Google ait attendu symboliquement la date du 21e anniversaire pour lui dire au revoir.

Des polémiques sur les données personnelles

Aujourd’hui, la page dédiée explique que la barre d’outils n’est plus disponible, mais qu’il est possible de « télécharger et installer Google Chrome » à la place. Car oui, que ce soit Chrome, Firefox, Safari ou Edge, tous les navigateurs web récents intègrent les fonctionnalités proposées par le vieux logiciel de Google. Mais au début des années 2000, pouvoir surligner un mot dans une page, remplir des champs automatiquement ou bloquer des fenêtres pop-up, étaient des raisons suffisantes pour installer un logiciel supplémentaire sur Internet Explorer.

La barre d’outils Google était l’un des addons les plus connus, mais Yahoo, eBay, ou même AOL proposaient des outils similaires. Les barres d’outils étaient en fait un moyen très simple, et particulièrement utilisé par des malwares, pour changer les paramètres de votre navigateur web. La barre d’outils Google n’est d’ailleurs pas passée au travers des controverses, puisqu’au début de l’année 2010, elle était accusée de transmettre des informations à Google, même lorsque les fonctionnalités de partage étaient désactivées. Le bug sera corrigé rapidement et ne sera qu’une histoire de plus dans la longue liste des fois où Google a été trop indiscret avec les données personnelles des internautes.

Si techniquement l’outil n’est plus disponible chez Google, vous pouvez encore l’installer sur Internet Explorer 11. Mais ça ne sert à rien.