Alors qu'il aurait certainement dû sortir en mai, le Pixel 4a continue de se faire désirer. Aux dernières nouvelles, sa fiche technique serait dépourvue des capteurs avancés intégrés au Pixel 4.

Où diable est passé le Pixel 4a ? C’est la question que beaucoup d’observateurs se posent, alors que le Pixel 3a, son prédécesseur, avait été lancé en mai 2019. La crise liée à la pandémie de coronavirus a bouleversé les plans de beaucoup de multinationales, qui doivent trouver des nouveaux moyens d’annoncer leurs produits à venir. Visiblement, Google n’a pas encore trouvé la bonne formule pour son futur smartphone abordable, qui a fait l’objet de plusieurs fuites ces derniers mois.

Néanmoins, la commercialisation semble imminente, à en croire un article publié par The Verge le 25 juin. La Federal Communications Commission (FCC), commission américaine de régulation en matière de télécommunication, a récemment approuvé un appareil connu sous le nom ‘G025J’. Il doit vraisemblablement s’agir du Pixel 4a, puisque le Pixel 4a était référencé ‘G020’ aux yeux de la FCC. La fiche de renseignement nous apprend une chose : le téléphone ne disposerait pas des capteurs avancés.

Fuite publicité Pixel 4a // Source : 9TO5Google

Pas de Soli pour le Pixel 4a

La technologie autrefois appelée Soli, qui mélange la reconnaissance faciale poussée (comme Face ID chez Apple) et la captation de gestes (comme Kinect), est l’un des arguments phares du Pixel 4. Elle aurait fait l’objet de cinq ans de développement au sein des laboratoires de Google. Il ne serait pas étonnant de voir la firme de Moutain View priver le Pixel 4a de ce dispositif à la pointe, réservé à des modèles haut de gamme.

Le positionnement du smartphone est articulé autour de la volonté de proposer l’essentiel à un tarif avantageux. Soli n’entre pas du tout dans ce cadre. D’autant que la technologie n’a pas totalement convaincu lors de notre test du Pixel 4. C’est d’ailleurs un avantage pour le Pixel 4a, qui serait alors dépourvu d’un capteur très cher qui doit encore être peaufiné pour justifier des usages justifiant de mettre quelques centaines d’euros en plus.

Il reste maintenant à voir quand Google lancera son Pixel 4a, sachant qu’il pourrait être trop tardif par rapport au Pixel 5 — le futur fer de lance normalement attendu pour la fin d’année. À moins que le coronavirus ait vraiment décalé tout le planning de la multinationale.

Partager sur les réseaux sociaux