DuckDuckGo est un moteur de recherche qui cherche à concurrencer Google, en se positionnant sur le terrain de la vie privée. Mais d'où vient son nom ?

Il est l’un des moteurs de recherche qui tentent d’exister face à l’hégémonique Google. Sa date de lancement ? 2008. Sa devise ? « Le moteur de recherche qui ne vous espionne pas ». Son principe général de fonctionnement ? S’appuyer, en plus de son outil de recherche, sur des sources externes, y compris d’autres moteurs, comme Bing, la solution maison de Microsoft.

Et son nom ? DuckDuckGo.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est une curieuse façon de se dénommer ! En effet, DuckDuckGo signifie littéralement en anglais CanardCanardVa (ou CanardCanardAller, selon la traduction que l’on envisage). Certes, le logo affiche un sympathique canard blanc — la mascotte du service, baptisée Dax — portant un nœud papillon vert (mais ce n’est pas toujours le cas), mais le service n’a rien à voir avec ces oiseaux.

canard canne oiseau
Il a un nom en référence aux canards, il a un canard en mascotte, mais DuckDuckGo n’a pas grand chose à voir avec les canards. // Source : Dirk Duckhorn

Un jeu d’enfant comme inspiration

Alors pourquoi ce nom ? L’explication se trouve dans les pages d’aide du site. Il s’agit d’un nom dérivé d’un jeu pour enfants appelé « Duck, Duck, Goose » (ce qui se traduit par Canard, Canard, Oie). En français, vous le connaissez sans doute sous le nom de « jeu du mouchoir », « jeu de la chandelle », « clé de Saint Georges », « jeu du facteur » ou bien « jeu du renard qui passe ».

Le principe ? Des enfants se mettent en cercle et l’un d’eux leur tourne autour avec un mouchoir à la main. Son but est de le déposer derrière l’un de ses camarades puis de faire le tour du cercle le plus vite possible afin de prendre la place de sa cible. Pour sa part, l’enfant qui a reçu le mouchoir dans son dos doit se lever le plus vite possible et essayer de rattraper le coureur avant qu’il ne finisse son tour.

Duck Duck Goose
Le jeu peut aussi impliquer des adultes. // Source : michael_swan

Pour pimenter la partie, il est interdit aux enfants de regarder dans leur dos tant que le coureur ne les a pas dépassés. En outre, le mouchoir doit être ramassé. Mais alors, pourquoi « Duck, Duck, Goose » ? Parce qu’aux USA, le jeu se joue différemment : chaque enfant que coureur dépasse est appelé « canard ». Dès que l’un d’eux est appelé « oie », il doit s’élancer à la poursuite de son partenaire.

Faut-il y voir une métaphore ? Non, répond DuckDuckGo : ce n’est qu’un nom qui est dérivé du jeu. On est sur une approche bien différente de Google, puisque la firme de Mountain View s’est inspirée des mathématiques. Google est une variante de « Gogol », terme qui désigne un nombre composé d’un un suivi de cent zéros. Il s’agit de refléter l’ampleur de sa mission : organiser la masse d’informations du monde entier.

Deux salles, deux ambiances.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo