Pour son premier essai dans les casques à réduction de bruit active, Master & Dynamic ne se loupe pas. Sans se trahir.

Jeune marque new-yorkaise, Master & Dynamic est en train de se tailler une sérieuse réputation sur le marché des solutions pour écouter sa musique avec des produits de qualité — dans tous les sens du terme. Nous avions par exemple été particulièrement séduits par les écouteurs vraiment sans fil MW07, ô combien raffinés. Avec le casque MW65, lui aussi sans fil, l’entreprise s’essaie à la technologie à réduction de bruit active. L’objet coûte 499 €.

Côté du casque Master & Dynamic MW65 // Source : Numerama

Dès lors, le MW65 n’est pas à la portée de toutes les bourses. Mais il matérialise une fois encore le savoir-faire de Master & Dynamic, qui souhaite s’inscrire à la pointe en misant d’abord sur le design et un assemblage de haute volée. En bref, le MW65 entend faire grand bruit — un comble pour un casque qui promet le silence.

Un accessoire de mode

Difficile de ne pas tomber sous le charme du MW65. Outre le choix des matériaux (de l’aluminium élégant et du cuir distingué), le casque attire le regard avec son design atypique et résolument moderne. Une grille auréolée du logo de la marque habille chaque oreillette et confère au produit un look qui ne passe pas inaperçu. À bien des égards, le MW65 est un accessoire de mode, conçu pour celles et ceux qui ne veulent pas d’un casque basique et passe-partout. Ce choix de faire du MW65 un beau produit — avant un bon casque — ne se fait pas au détriment de la qualité de fabrication. Tout est fait pour associer les différents éléments dans une harmonie visuelle exemplaire.

Oreillette du casque Master & Dynamic MW65 // Source : Numerama

Pour couronner le tout, le MW65 assure un confort indéniable, qui s’articule autour d’un poids contenu (250 grammes sur la balance) et des coussinets agréables sur les oreilles. La taille de l’arceau est bien évidemment réglable pour épouser un maximum de têtes. Correctement placé, le casque ne donne jamais l’impression de comprimer le crâne — merci à la flexibilité dudit arceau. D’un point de vue design, le MW65, sans tomber dans la sophistication à outrance, est une franche réussite. Il est livré avec un étui pour le transport — et non une coque rembourrée. Au moins, elle possède un emplacement zippé pour y loger les câbles. Le diable est dans les détails.

Simple et simpliste

L’installation du MW65 est simple comme bonjour. On allume, on maintient le bouton d’appareillage pendant quelques secondes et le tour est joué. On n’a jamais rencontré de problèmes de connexion pendant nos quelques semaines en sa compagnie — malgré les limites du Bluetooth 4.2 — ni de reconnaissance (notre iPhone X s’y est toujours associé automatiquement). Master & Dynamic ne veut toujours pas passer par une application compagnon pour la configuration/personnalisation de ses produits. Une décision qui facilite tout, mais ne permet pas d’affiner certains réglages.

Design atypique et résolument moderne

Du côté des boutons, le MW65 dispose du strict minimum. Sur la gauche, on retrouve celui dédié à l’appareillage et à l’allumage, ainsi qu’une touche pour choisir le mode de réduction de bruit (trois paliers). Sur la droite, on peut régler le volume et solliciter un assistant vocal d’un simple clic (il est naturellement optimisé pour Google Assistant). Notons que les boutons de volume incorporent des raccourcis (exemple : un double clic permet de passer à la chanson suivante).

Master & Dynamic fournit un câble jack 3,5 mm et, plus étonnant, un adaptateur pour brancher le MW65 au siège d’un avion (la double broche). Une excellente idée pour éviter de composer avec les — horribles — casques donnés par les compagnies aériennes. Le constructeur pense aux globe-trotters.

Pochette du casque Master & Dynamic MW65 (et l’adaptateur avion) // Source : Numerama

La signature M&D

Pour son premier essai dans le domaine des casques à réduction de bruit active, Master & Dynamic s’en sort particulièrement bien. Tout juste a-t-on pu déceler quelques problèmes pour réduire les bruits du vent en transport (sur les routes californiennes), occasionnant une sensation désagréable dans les oreilles. Le MW65 dispose de deux modes de réduction : haute et légère. Pour être franc, on a bien du mal à faire une vraie différence entre les deux. Une chose est sûre, en revanche, le casque ne parvient pas à tout réduire au silence — quel que soit le palier enclenché. Si le silence est votre critère principal, peut-être faudra-t-il se tourner vers Bose ou Sony.

La maison reste fidèle à ses principes

Et le rendu dans tout cela ? Force est de reconnaître que nous retrouvons la signature M&D. L’entreprise américaine milite pour l’équilibre plutôt que l’accentuation d’un élément du spectre sonore (au hasard, les basses). En résultent des performances jamais prises en défaut. Certains trouveront qu’il y a parfois un manque de punch selon les morceaux joués (les basses sont très douces, surtout quand on le compare à un équivalent filaire) ou qu’il n’y a pas d’identité qui ressort. Mais toujours est-il que le MW65 ne dénature jamais le genre dans lequel il est sollicité, ce qui lui assure une polyvalence bienvenue sans tomber dans la surenchère. On trouvait déjà ces arguments avec les écouteurs MW07, soit une preuve que la maison reste fidèle à ses principes.

On conseillera de toujours laisser la réduction de bruit active puisque le rendu y gagne beaucoup en chaleur — notamment pour les basses, quelque peu étouffées quand on opte pour une écoute normale.

Casque Master & Dynamic MW65 // Source : Numerama

Plus de 20 heures sans sourciller

Le MW65 impressionne aussi du point de vue de l’autonomie. Le fabricant Master & Dynamic annonce 24 heures d’utilisation et il n’y a clairement pas tromperie sur la marchandise. Le casque peut tout à fait ternir une semaine complète avec un usage modéré. Au pire des cas, il fait 50 % du plein de sa batterie en 15 minutes — via un port USB-C. Dernier bon point : un adaptateur USB-C vers USB est fourni dans la boîte au cas où votre ordinateur ne serait pas (encore) pourvu de cette interface.

En bref

Casque Master & Dynamic MW65

Note indicative : 4/5

Beau produit avant tout, le casque à réduction de bruit active MW65 de Master & Dynamic n'oublie pas d'être un bon casque. On trouve en lui tout le savoir-faire de la marque new-yorkaise en matière de qualité de fabrication et de plaisir d'écoute, matérialisé par un rendu équilibré. 

Il reste alors à accepter son prix. À 500 euros, le MW65 se positionne à des cimes très élevés sans proposer la meilleure technologie à réduction de bruit du marché (coucou Bose). Les dizaines d'euros supplémentaires qu'il réclame sont donc bel et bien à aller chercher du côté de son design d'une modernité sans équivalent. On paie un peu le style.

Top

  • Un design d'une élégante pureté
  • Tech tout ce qu'il faut
  • Un rendu chaleureux

Bof

  • Le prix
  • Pas le meilleur dans la réduction du bruit
  • Zéro personnalisation via une application

Partager sur les réseaux sociaux