Les trottinettes électriques entrerons enfin dans le code de la route d'ici septembre 2019. Plusieurs interdictions seront bientôt entérinée, dont le fait de rouler à deux sur le véhicule, ou de rouler en trottinette à plus de 25km/h.

Vous les avez sûrement déjà vus : ils avancent, collés à deux sur leur monture, à vive allure sur le béton des villes. Les utilisateurs de trottinettes électrique sont en effet nombreux à partager un véhicule pour deux personnes, malgré les risques.

Cette pratique sera bientôt interdite.

C’est l’une des mesures que comprend le projet de décret du gouvernement, qui prévoit de modifier le code de la route pour y inclure enfin les trottinettes électriques. Une fois qu’il sera validé par le Conseil national d’évaluation des normes (CNEN) et le Conseil d’État, il entrera en vigueur dès la « rentrée 2019 », annonce le communiqué de presse du 6 mai 2019.

Ministère de l’Intérieur

Trottinette électriques : les interdictions

Jusqu’ici, les trottinettes électriques (et autres engins électriques comme les hoverboards) n’étaient pas considérés par le code de la route. De nombreuses clarifications bienvenues sont donc à prévoir.

Voici les principales interdictions qui entreront en vigueur :

  • Interdiction de conduire une trottinette électrique pour les moins de 8 ans
  • Obligation pour les moins de 12 ans de porter un casque
  • Interdiction de conduire à deux (« c’est un engin à usage exclusivement personnel »)
  • Interdiction de porter des écouteurs ou casque audio en conduisant
  • Interdiction de rouler en trottinette débridée (ou qui roule à plus de 25km/h)

Moins surprenant : le gouvernement réaffirme également que les conducteurs de trottinettes électriques (personnelles ou en libre-partage) n’ont pas le droit de rouler sur les trottoirs. Ils devront obligatoirement rouler sur la piste cyclable ou, s’il n’y en a pas, « sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h ».

Trottinette électriques : quelles amendes ?

Le gouvernement propose la mise en place de plusieurs montants d’amendes en fonction de la gravité des écarts à la loi. On remarque qu’utiliser une trottinette qui roule à plus de 25km/h (ça existe) revient à risquer une très grosse amende de 1 500 euros. Reste à voir comment la vitesse de ces deux-roues pourra être contrôlée…

Montant de l’amende
Enfreindre les règles de circulation 35 euros
Circuler sur un trottoir 135 euros
Rouler à plus de 25km/h 1 500 euros

Pour ce qui est de rouler sur les trottoirs « nous appliquerons cette amende de 135 euros à partir de la rentrée 2019 », a assuré la ministre des Transports Elizabeth Borne dans un entretien au Parisien ce 6 mai 2019.

Partager sur les réseaux sociaux