Google avait prévu dès l'automne dernier d'en finir avec Inbox. Maintenant, la date exacte de fermeture du service est connue.

Son destin était déjà scellé depuis l’automne, mais nous ne connaissions pas encore la date exacte de son retrait. Elle est désormais connue : Google Inbox fermera ses portes une bonne fois pour toutes le 2 avril 2019. C’est aussi à cette date que la firme de Mountain View va en finir avec Google+, son réseau social qui ne lui aura jamais vraiment donné satisfaction.

Dévoilée en octobre 2014, l’application Google Inbox a été pendant longtemps un terrain d’essai pour Gmail.

Plusieurs fonctionnalités figurant dès le lancement du logiciel ou ajouté plus tard ont d’ailleurs fini par rejoindre Gmail plus tard. C’est le cas par exemple des réponses suggérées, qui se basent sur le contenu du mail précédent, ou bien de la possibilité de repousser la réception d’un mail, au lieu de le laisser en « non lu », pour essayer de ne pas garder une boîte de réception trop chargée.

Inbox highlights
Les infos mises en avant sur Inbox. // Source : Google

Une application qui doublonne

Malgré les atouts d’Inbox — Google a par exemple souligné lors de sa présentation sa capacité à mettre en exergue les informations importantes d’un mail, comme la date d’envoi d’un produit commandé sur un site de e-commerce –, le programme a fini par être un simple doublon avant-gardiste de Gmail.

En effet, une bonne partie des atouts d’Inbox a fini par se retrouver dans Gmail, surtout depuis une importante mise à jour du service survenue l’année dernière. Les avantages comparatifs de l’application sont devenus moins évidents qu’avant et aux yeux de la firme de Mountain View, la conservation du logiciel dans l’écosystème Google n’avait plus grand sens — son éventuel manque de succès a aussi pu jouer.

Celles et ceux qui sont encore sur Inbox ont désormais moins de deux semaines pour basculer sur Gmail — la disparition d’Inbox ne menace en rien votre compte sur le service de messagerie électronique. Un guide pour accompagner cette transition est proposé par le géant du net dans ses pages d’aide, notamment pour montrer comment retrouver les fonctions d’Inbox dans Gmail.

À lire sur Numerama : Google renonce à son application de messagerie Inbox

Crédit photo de la une : Google

Partager sur les réseaux sociaux