FedEx a donné naissance à un robot autonome théoriquement capable d'assurer une livraison de porte à porte.

Aux États-Unis, 60 % des livraisons liées aux commerces de proximité s’effectuent dans un rayon de moins de 5 kilomètres (exemple : livraison d’une pizza). C’est sans doute pour cette raison que FedEx travaille sur une solution qui éviterait à un humain de perdre du temps sur une distance très courte. Annoncée dans un communiqué publié le 27 février 2019, son invention prend la forme d’un petit robot autonome capable d’aller d’une porte à une autre. 

Le FedEx SameDay Bot sera d’abord testé dans la ville de Memphis. Mais l’entreprise est déjà en discussion avec d’éventuels partenaires commerciaux — Pizza Hut, Target ou encore Walmart — pour transformer le concept en réalité.

Le petit robot livreur

Au regard de sa conception, le FedEx SameDay Bot ne pourra assurer que des livraisons de proximité, la plupart du temps liées à des commandes faites le jour-même. Sur la vidéo de présentation, on peut voir que l’engin est capable de rouler en évitant les passants voire de freiner d’urgence si un obstacle se met sur sa route. Pour ne pas mettre en danger la vie d’autrui, le FedEx SameDay Bot s’appuie sur du machine learning, des caméras et un LiDAR. On retrouve ces dispositifs hardware et software sur les voitures autonomes. En prime, il se pare d’un écran pour communiquer avec l’environnement extérieur.

Imaginé par un ingénieur ayant travaillé sur le Segway, le robot se base sur les fondations de iBot, un appareil de mobilité dédié aux populations atteintes d’un handicap. Ce dernier a déjà compilé plusieurs millions d’heures d’utilisation en conditions réelles. 

On notera que FedEx n’est pas la seule entreprise à réfléchir à de nouveaux moyens de livrer les gens. Au CES 2019, Continental a présenté une vision du futur où des robots chiens apporteraient des colis sur le pas de la porte.

Partager sur les réseaux sociaux