Sous le feu des critiques, Free a décidé de rétropédaler sur les frais liés à sa Freebox Delta. La mise en service et la migration sont désormais gratuites.

Une semaine après avoir essuyé de vives critiques sur certaines lignes de la brochure tarifaire liée à la Freebox Delta, Free a décidé de faire un geste pour celles et ceux qui aimeraient souscrire à l’offre. Dans un tweet publié le 12 décembre, l’opérateur a annoncé la gratuité pour deux choses : les frais de mise en service et la migration.

De cette manière, Free n’oublie personne. D’un côté, les nouveaux abonnés n’auront pas à payer 99 euros en plus des 480 euros réclamés pour l’acquisition — et non pas la location — du matériel. De l’autre, les anciens économiseront les 49 euros autrefois requis pour changer de formule (soit 148 euros en tout si on ajoute les frais de mise en service). Ils devront juste revendiquer cinq ans d’ancienneté, sans aucune autre restriction.

Freebox Delta // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Un geste rétroactif ?

Comme la Freebox Delta a été lancée la semaine dernière, les plus pressés n’ont pas eu le temps de bénéficier de ce rétropédalage de Free. Qu’ils se rassurent, en réponse à des clients ayant craqué très vite, l’opérateur a répondu que c’était rétroactif. Traduction : si vous avez payé, vous allez être remboursé. De la même manière, Free a assuré à plusieurs personnes que les déménagements ne remettaient pas l’ancienneté à zéro.

Toutefois, il y a une petite entourloupe. Autrefois compris, le pack sécurité et le disque dur 1 To sont désormais des options payantes, à respectivement 59 euros et 40 euros. Bonne nouvelle : elles deviennent facultatives, et on pourra choisir l’une et pas l’autre. Mauvaise nouvelle : si vous voulez les deux, vous payerez 99 euros — soit l’équivalent des frais de mise en service disparus. 

À lire sur Numerama : Ce qui cloche avec la Freebox Delta

Crédit photo de la une : Ulrich Rozier pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux