Samsung, Lenovo, Huawei, Oppo et maintenant LG : les principaux acteurs du marché veulent leur smartphone pliable.

Personne ne semble croire aux téléphones pliables, sauf les constructeurs. Et tous se bousculent au portillon pour être le premier à dégainer un produit commercialisable. Si Samsung a tapé du poing sur la table en montrant sa technologie Infinite Flex Display, LG se prépare dans l’ombre. Il a d’ailleurs enregistré les marques Duplex, Foldi et Flex, rapporte LetsGoDigital le 22 novembre 2018.

Cette initiative prise par LG préfigure la présentation imminente de son smartphone pliable, évoqué par le très bien informé Evan Blass en octobre dernier. Il y a quelques semaines, l’intéressé parlait du CES 2019, qui se tiendra en janvier prochain à Las Vegas, pour une première entrevue avec l’objet.

A new challenger

Parmi les marques déposées, on notera que Flex n’a rien de nouveau : en 2013, LG avait lancé un téléphone courbé portant ce nom. Dès lors, on n’imagine pas la firme coréenne le réutiliser pour un produit technologiquement plus abouti. Foldi, de son côté, ferait sans doute un peu trop jouet pour un smartphone qui devrait coûter très cher. En revanche, Duplex parait tout désigné et rappellerait cette idée de double écran.

En tout cas, on assiste bel et bien à une course entre les principaux acteurs du marché. Pour le moment, ils sont tous asiatiques — Coréens (Samsung, LG) ou Chinois (Huawei, Oppo, Lenovo, Royole) — face à des Américains — Apple et Google — encore bien attentistes sur le segment.

Partager sur les réseaux sociaux